CHEIKHNA KEITA BRISE SENGHOR, DIOUF ET WADE : « On a été honoré par l’actuel Chef de l’Etat! »

Le mouvement national des policiers à la retraite du Sénégal tous corps confondus, a décidé de s’investir politiquement, malgré son statut apolitique, pour la réélection du Président Macky Sall. Dans cet ordre, Cheikhna Keïta et ses collaborateurs ont entamé une tournée nationale pour « plébisciter » l’actuel Chef de l’Etat. Durant l’étape de Diourbel, l’ancien brigadier en chef a « massacré » les Présidents Senghor, Diouf et Wade qui ne leur ont jamais accordé un minimum de respect.

« De tous les présidents qui ont succédé au Président Senghor, pas un seul n’a accordé une audience à un retraité policier! » Une manière bien fluide de plébisciter le Président Macky Sall qui a leur a accordé une audience et promis des solutions à leurs diverses doléances. Rappelant que beaucoup de ses collègues sont morts à cause du chagrin né de leur radiation du temps de Diouf, Cheikhna Keïta confie que leur dignité leur a été rendue par le Président Sall.

« Beaucoup d’entre nous sont morts. Nos enfants sont devenus des enfants de rue. 1 200 policiers sont restés radiés pendant 7 ans… On a été honoré par l’actuel Chef de l’Etat. Rien à voir avec  le premier Président de la République qui nous a manifesté du mépris, le deuxième qui nous a infligé la plus grande humiliation et le troisième qui n’a jamais respecté ses promesses. Vous trouvez normal qu’après plus de 35 ans de service, je ne puisse même pas avoir une pension de retraite de 100 000 francs? »

Interpellé sur l’association, Cheikhna Keïta mettra au pas certains de ses anciens supérieurs qui aspirent aujourd’hui adhérer à la structure. « Ceux-là qui nous ont commandés lorsque nous étions en activité, qui nous faisaient faire du travail, ne voulaient pas nous rejoindre dans l’association, arguant que c’est un brigadier en chef qui est à sa tête. Ils nous ont manifesté un complexe de supériorité. On a barricadé les textes, ils peuvent être membres, mais ils ne peuvent pas nous diriger! »

Commentaires

commentaires