Chine: 30 « mamies gangsters » mises en prison

Plusieurs femmes, membres d’un gang de retraitées qui faisaient régner la terreur dans une ville du centre de la Chine, ont écopé de peines de prison ferme.

Ces mamies allaient jusqu’à déchirer leurs vêtements pour accuser leurs victimes de viol.

« Quatorze meneuses ont été condamnées à des peines allant jusqu’à 11 ans de prison pour avoir « organisé, dirigé et participé à une association de malfaiteurs et pour leur comportement provocateur », a indiqué le quotidien Xinjingbao.

En tout, une trentaine de femmes, en moyenne âgées de 50 ans, faisaient partie du gang dans la ville de Shangqiu, dans la province du Henan.

Plusieurs d’entre elles s’étaient rencontrées en dansant dans les parcs, un passe-temps très courant en Chine pour les retraitées.

Avec BBC

 

Comments are closed.