Concertations sur le pétrole: La Cojer félicite Macky et flingue l’opposition

Cette rencontre est historique et elle cadre parfaitement avec la ligne de conduite toujours tracée par le Président Macky SALL, ce, dès son arrivée à la Magistrature suprême du Sénégal. De son axe programmatique Yonu Yokkute au Plan Sénégal Emergent (PSE), la gouvernance vertueuse reste  et demeure au centre de sa vision prométhéenne. Une position que le Président de la République a réitéré en pleine séance, lorsqu’il déclare : « Cette journée marque une étape importante du processus sur la gestion de l’exploitation des hydrocarbures du Sénégal. Elle s’inscrit dans mon ambition renouvelée de garantir une gestion prudente, sereine, inclusive et durable de nos ressources pétrolières et gazières et de maîtriser les énormes enjeux géostratégiques qui sont d’ordre sécuritaire socio-économique et écologique. » Oui, le Président Macky SALL est de ceux qui pensent que : « à chaque fois que des merveilles économiques s’accomplissent dans un pays, c’est que la bonne gouvernance en est l’explication. »
Oui, notre pays est béni des dieux ( Mach’ Allah !). Nous devons nous en réjouir et remercier alors le Tout-Puissant de nous gratifier de ce sous-sol doré sur tranche(s). Avec ses énormes  potentialités, nous ne doutons pas un seul instant que le Sénégal pourra atteindre les cimes de l’Emergence tant souhaitée par le Président Macky SALL, ce timonier du peuple sénégalais.
Malgré tout, des esprits malveillants entendent verser une goutte d’absynthe  dans cette coupe du bonheur qui devra être partagée par tous les compatriotes sénégalais. Alors, nous devons tout faire pour éviter la malédiction du pétrole qui a eu raison de bien des pays du monde. Nous pouvons être une exception  dans cet océan de troubles si nous prenons, à temps, toutes les mesures conservatoires nécessaires. Nous invitons chaque Sénégalaise et chaque Sénégalais à s’y atteler, ne serait-ce que pour laisser un souvenir positif dans la mémoire des générations futures.
En outre, nous regrettons l’attitude irresponsable de certains membres de  l’opposition qui ont préféré, purement et simplement, boycotter cette journée. Cela en dit long sur leur manque de patriotisme .Ces ennemis du progrès ne sont obnubilés que par leurs seuls intérêts du moment. Dans ces moments de concertation nationale sur l’avenir économique de notre pays, pour les décennies à venir, le Sénégal doit primer sur tout. Au-delà des positions claniques dictées par un quelconque parti ou courant politique, que l’on soit membre de la majorité ou de l’opposition, l’on est d’abord citoyen sénégalais.
Dès lors, nous profitons  de cette tribune pour saluer le sens patriotique de l’honorable député Modou DIAGNE Fada, par ailleurs, chef du parti les «Démocrates Réformateurs» pour avoir accepté la main tendue par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de tous les Sénégalais. Il est des moments, dans la vie d’une Nation, et cette Journée de concertation nationale en est un, où il est primordial que chacun fasse abstraction de ses obédiences politiques, religieuses, confrériques, voire ethniques afin d’œuvre, ensemble, main dans la main, pour l’intérêt supérieur de notre chère Nation. L’Histoire retiendra.
Madame Thérèse Faye DIOUF
Coordonnatrice nationale de la Convergence
des Jeunesses Républicaines (COJER Nationale)

Commentaires

commentaires