More

    Confidences de Mbaye Jacques Diop: “Je crois avoir laissé à mes enfants, les gages, non pas matériels, mais spirituel qui leur permettront de…”

    Décédé dimanche dernier, le journal  L’Obs a mis en exergue la dernière interview de feu Mbaye Jacques Diop, réalisée en février 2015, a su résister aux stigmates du temps. Cet éternel jeune à la mémoire intacte,  avait avoué n’avoir pas peur de la mort qui viendra inéluctablement.

    “La mort c’est autre chose. Et on beau faire, la mort viendra inéluctablement. Tant qu’on vit, il faut s’occuper de soi, de son corps, de ses vêtements, de son alimentation. Il faut avoir le sens de la vie sur terre. Je dois mes gènes à mes parents, mon père a vécu 102 ans, ma mère a dépassé les 80 ans. Pour autant, je n’ai pas peur de la mort. Parce que tout le monde mourra un jour ou l’autre. si l’on a dépassé les 60 ans, l’on doit s’estimer heureux, surtout  si l’on a bien rempli sa vie et je crois avoir bien rempli la mienne. Je crois avoir laissé à mes enfants, les gages, non pas matériels, mais spirituel qui leur permettront de dire: “Je suis le fils ou le petit fils de Mbaye Jacques Diop. Je veux vivre et j’aime la vie. J’aime vivre, tout en pensant  à Dieu et à la mort. Après ma mort,  je serai enterré au cimetière de Thiawlène de Rufisque. J’ai déjà  préparé mon caveau. Il y a déjà ma mère, mon épouse et ma fille aînée”,s’était-il confié.

    A lire également  30e sommet UA: Macky Sall à Addis Abéba pour parler de la "corruption" en Afrique
    A lire également  Adama Gaye, Journaliste :"Vous avez élu un Président, Macky Sall et vous avez un vice-président, c’est son frère, Aliou Sall"

    dakar7

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles