Confusion BRM ou BRVM: les précisions du conseiller de Atepa

COMMUNIQUÉ

Je me permets de vous écrire pour vous signaler le terrible amalgame que vous avez fait, en publiant une information sur la BRM qui serait menacée d’expulsion de son immeuble de Dakar.

Mais, en lieux et place de Banque régionale des marchés, vous avez écrit qu’il s’agirait de la BRVM, la Banque régionale des valeurs mobilières. Deux entités qui n’ont rien en commun. 

Aussi, si on était tenté de croire que ce serait la BRVM qui serait en difficultés financières, les journalistes que vous  êtes auriez pu, en faisant un tour sur internet, savoir que M. Pierre Goudiaby Atépa a démissionné de cette structure depuis le 18 décembre 2018, à la veille de la publication de la liste des candidats retenus pour la présidentielle 2019.

 Donc, il ne doit plus être désigné comme responsable des démêlés que pourrait connaitre cette structure. 

Enfin, dans votre article, vous avez écrit: « Une situation très d’autant plus curieuse que l’architecte, Pierre Goudiaby Atépa, actionnaire de cette société, vantait partout les performances de la BRVM. » Si cet article n’a pas été écrit dans le but de nuire, la formulation de votre question laisse croire que vous cherchez à mettre en doute la parole et à entacher gravement l’honorabilité de M. Goudiaby Atépa qui est un homme d’affaires soucieux de sa crédibilité. 

Voilà pourquoi, je vous demande confraternellement de supprimer cet article diffamatoire qui est sur votre site. De reprendre le communiqué de la BRVM consacré à cette actualité. Et de présenter, dans les mêmes conditions de publication  que cet article, un communiqué d’excuse adressé à M. Pierre Goudiaby a qui vous avez porté un grand tort. 

Babacar Touré

Conseiller spécial du Président Atépa

NOTRE DE LA RÉDACTION

Dakar7 reconnait avoir commis de bonne foi une erreur dans l’article incriminé. Effectivement, il ne s’agissait pas de la BRVM mais bien de la BRM.

Nous n’avons jamais eu l’intention de nuire qui que ce soit encore moins Monsieur Pierre Goudiaby Atepa que nous respectons pour ce qu’il représente dans ce pays.

La rédaction de Dakar 7 présente ses excuses à Monsieur Atepa.

Commentaires

commentaires