More

    Conquête de Dakar : L’appareil d’Etat, seule arme de l’Apr

    Macky OkLa perte de Dakar par les apéristes est encore indigestible pour le Macky. Sans en donner l’apparence, c’est pour le régime un revers politique à corriger prestement par une mobilisation des énergies et de toutes les opportunités qu’offre l’appareil d’Etat.  Le Sénégal est pourtant  loin des futures échéances électorales. Mais l’Apr fait sonner les étriers de ses auxiliaires dans le but de fomenter des stratégies pour noircir le Maire de Dakar et les Maires de  Commune élus par la Coalition Taxawu Ndakarou et empiéter sur leurs domaines de compétence pour se donner le profil de bâtisseurs.  Dakar, la grande Capitale,  est un enjeu dont la conquête et la conservation de la Mairie pèse lourdement sur la balance politique pour deux raisons : sa forte démographie est un grand réservoir de voix électorales et elle est un moyen d’action pour illustrer des capacités de performances politiques et exprimer un génie bâtisseur.

    Khalifa Sall se voit déjà prêté des ambitions présidentielles qu’il ne confirme pas et ne dément pas. Cette générosité que lui manifestent des observateurs, des responsables socialistes et de nombreux citoyens s’explique par son œuvre en cours qui transforme crescendo le visage de Dakar. Un destin à la chiraquie est le scénario de ceux qui relèvent de son obédience politique. Naturellement, il est devenu un Maire encombrant pour le régime. Responsable national chargé de la Vie politique du Parti Socialiste, il, a, avec l’écrasante majorité des  Maires des anciennes Communes d’arrondissement, une certaine complicité et une convergence de vue immuable qui lui donne un halo politique. Il est du Ps mais n’est pas dans l’ornière de connivence du Secrétaire général national du parti, Ousmane Tanor Dieng, avec le régime Apr. Ainsi, pour le parti de Macky Sall, tous les moyens sont bons pour l’affaiblir et même lui donner l’image d’un Maire à la gestion nébuleuse. Les Locales étant loin, seul l’appareil d’Etat est l’arsenal à mobiliser.

    L’emprunt obligataire : un moyen de mettre Khalifa Sall en mal avec les Dakarois

    Cela a commencé avec l’emprunt obligataire. Ce fut pour l’Etat Apr un moyen d’amoindrir et d’affaiblir le budget avec lequel il mène ses actions. Cet emprunt est une dette que contracte l’Etat du budget de la Ville et cette dette est remboursable à une date et pour un montant fixé à l’avance. Ce montant peut être proportionnel à la dette comme il peut bien être inférieur, portant alors préjudice à la Maire. La finalité encagoulée de cet emprunt obligataire est d’amener certains grands travaux entamés par Khalife Sall à connaitre un blocage et in fine un arrêt. Cette situation amènerait les populations de Dakar à se retrouver dans une Capitale en désordre et aux chantiers inachevés. Le Maire verrait ses capacités réduites et son programme suspendu au bout d’une corde d’Etat somme toute politique et partisane.

    A lire également  Exclusif - La famille Diack dans la tourmente : Le juge Van Ruymbeke lance un mandat de recherche contre Pape Khalil

    Un Ministère de challenge

    Macky Sall a son « Maire de Dakar ». Diène Farba Sarr est son nom. Un Ministère sur mesure lui a été taillé : Ministère du Renouveau urbain et du Cadre de Vie. Les prérogatives sont explicites. Il s’agit de poser des actes d’aménagement  à inaugurer en grande pompe juste pour se donner l’image du vrai bâtisseur de Dakar. Diène Farba Sarr est ainsi en mission de concurrence. Les Communes visées sont particulièrement celles tenues par des élus de Taxawu Ndakarou. C’est pourquoi nul ne le voit intervenir à Yoff dont le Maire d’arrondissement est son ami et camarade de parti Abdoulaye Diouf Sarr qui a lui aussi une autre mission politique de déstabilisation des élus encombrants. L’épisode de la Place de l’Indépendance est une illustration de cette mission politique de Diène Farba Sarr comme il en est le cas avec la commune d’arrondissement du tonitruant et téméraire  Barthélémy Diaz. Les compétences du Ministère du Renouveau urbain et du Cadre de Vie semblent bien être circonscrites dans la Capitale. Diène Farba Sarr n’intervient dans aucune autre collectivité locale du Sénégal. Le renouveau urbain et la gestion du cadre de vie ne relève que des Communes. Mais dans la perspective d’une bataille électorale future, Macky Sall a eu la sournoise présence d’esprit de créer un Ministère exclusivement chargé de talonner le Maire de Dakar et ses auxiliaires par un empiétement volontairement entretenu.

    A lire également  Business halal : Un marché alimentaire estimé à 150 milliards de dollars en Afrique

    Aminata Touré pour solder les comptes politiques

    Ancien Premier ministre, femme pleine d’autorité, d’autres disent d’autoritarisme, elle a été terrassée aux Locales dans le petit bourg de Grand Yoff qu’elle avait investi avec une confiance démesurée et un esprit de vainqueur indiscutable. Ce revers fut aussi bien pour elle que pour l’Apr un coup dur. C’est pourquoi, elle a mobilisé fortune et moyen pour corriger l’affront au Référendum. Son antagonisme politique contre Khalifa Sall est surtout alimenté par ses sorties et celles de ses proches, des sorties axées sur un processus de diabolisation et d’attaques politiques essentiellement orientée contre le Maire de Dakar et ceux qui lui sont politiquement proches. La récente sortie d’un certain Ibrahima  Badiane en est une. Il formule une grave et scandaleuse accusation contre le Maire avec la complicité d’un proche de Khalifa Sall qui est Conseiller à la Ville. C’est de bonne guerre et il est indubitable que l’accusation formulée avec des envolées péremptoires ne restera pas sans réaction. Il s’agit de blanchiment de capitaux et de corruption. Qu’elle soit vraie ou fausse, elle ouvre un autre front dans la bataille contre Khalifa Sall.

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles