Constructions anarchiques, touristes agressés…: Le lac Rose n’est plus rose

Mme la Directrice régionale du Tourisme de Dakar déplore la situation qui prévaut au lac rose. Faisant l’état des lieux, hier devant le nouveau ministre Alioune Sarr, Ndeye Awa Badji Sow révéle que le lac Rose « est en train de perdre sa couleur d’origine, à cause des constructions anarchiques sur les dunes de sable qui obstruent le passage de l’eau de mer vers le lac et les coupures abusives des filaos, qui protègent contre l’avancée de la mer. ». Pire, poursuit-elle, « les touristes y sont harcelés et agressés aussi »

Commentaires

commentaires