Contre la FrançAfrique Le 19 Août: « Vers un soulèvement tant attendu de la jeunesse Africaine? »

Le 19 Août. Cette date est actuellement sur toutes les lèvres sur les réseaux sociaux et dans les rues au sein des groupes de jeunesse sur le continent Noir. Une date,un mot d’ordre: « Mobilisation simultanée des sociétés civiles des pays Africains de la zone Franc contre la Françafrique le 19 Août ».
Par ce simple appel, (s’inscrivant dans la continuité des grandes mobilisations contre le Franc CFA en ce début d’année) , Kemi Seba vient sans doute d’allumer un feu dont personne ne sait s’il pourra être maîtrisé. Cet appel ne vient pas à l’improviste. Il surgit en pleine période  de contestation virulente de l’attitude de soumission des élites africaines aux exigences des chancelleries  occidentales et plus particulièrement françaises. Après les propos scandaleux de Macron sur le taux exagérément haut (selon lui) de natalité des femmes africaines  et sur le problème de civilisation (dans la parfaite continuité du discours de Nicolas Sarkozy sur l’Afrique qui ne serait pas rentrée suffisamment dans l’Histoire), la jeunesse africaine est au bord de la crise de nerf.  Et c’est à ce moment précis que celui que beaucoup surnomment affectueusement sur le continent l’enfant terrible du panafricanisme(par ailleurs chroniqueur géopolitique de Voxafrica) , a décidé de lançer en compagnie de Claudy Siar, Toussaint Alain et quelques autres via leur ONG UrPanaf, une mobilisation coordonnée et simultanée dans toutes les grandes villes africaines francophones. Quel sera le mode opératoire?  Comment réagiront les autorités africaines et françaises? Sommes nous entrain d’assister aux prémices d’un Printemps africain subsaharien? Rendez vous le 19 Août pour obtenir l’ensemble des réponses à ces questions plus que légitimes.
Par Abdoulaye Cissé
https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/photos/a.10150368683942082.400409.181391612081/10155620660332082/?type=3&theater

Comments are closed.