Contre toute confiscation du vote des Sénégalais: Le FDM et le collectif C25 interpellent l’armée

Déclaration

Nous,les membres du front pour le départ de Macky, regroupant les partis politiques de l’opposition sénégalaise; la société civile et les mouvements citoyens. Nous, les membres du collectif C25 ; constitués des représentants des candidats à l’élection présidentielle au Sénégal. Apres avoir constaté le simulacre de vérification des dossiers de parrainage des différents candidats; à partir d’un logiciel piégé.

– Considérant ; que des parrains ont été rejeté pour motif de non inscription au fichier électoral, alors qu’ils figurent de manière formelle sur le fichier électoral , et sont détenteurs de leurs cartes d’électeurs , après avoir satisfait a leur inscription a travers des commissions administratives conformément a la loi électorale.

– Considérant ; que certains électeurs ont été déplacés à leur insu de leur lieu d’inscription, afin d’empêcher les candidats de remplir la conditionna lité des parrainages obligatoires dans sept régions différentes. Considérant , l’association de malfaiteurs composés de Macky Sall; des juges du conseil constitutionnel ; des pseudos membres de la société civile ; politiciens encagoulés; de la CENA ; de la division d’informatisation des fichiers , de l’agence de l’informatique de l’État.

-Considérant; la volonté de Macky Sall et de ses sept mercenaires corrompus qui sont aux ordres. Considérant la nébuleuse qui est érigée en mode de fonctionnement au niveau du conseil constitutionnel; en vue d’éliminer les candidats à l’élection présidentielle.

-Considérant les manœuvres de l’association de malfaiteurs qui a pour but de choisir des candidats taillés sur mesure. Nous les membres du front pour le départ de Macky et du collectif C25 ;

-déclarons nulles et non avenues les résultats de vérification des dossiers de parrainage effectués par le conseil constitutionnel. Considérant que Macky Sall est devenu un danger manifeste pour la stabilité de notre pays . Considérant le coup d’État électoral orchestré par Macky Sall qui pose les germes d’une guerre civile .

– Considérant, que des citoyens sénégalais sont privés depuis deux années de leurs cartes d’électeurs. Et ce, de manière délibérée et injustement et par conséquent leur droit de vote confisqués par Macky Sall. Nous lançons un appel solennel à notre armée républicaine à se ranger hic et nunc à côté du peuple ; à assurer la sécurité des biens et des personnes;et à préserver la nation des turpitudes de Macky Sall . Front pour le départ de Macky Sall Collectif C25

Paris ,le 8 janvier 2019

Commentaires

commentaires