More

    Contrôle fiscal des opérations internationales du secteur de télécommunication :Vers une lutte contre les pratiques fiscales de transferts

    Que les sociétés de télécommunications se le tiennent pour dit. En tout cas la Direction Générale des Impôts et Domaines n’entend plus passer par perte et profit sur les opérations internationales du secteur des télécommunications. Parce que les services de  Cheikh Tidiane Ba, Directeur Général des impôts et domaines semblent s’engager plus que jamais dans une dynamique de lutte, justement, contre   les pratiques fiscales dommageables observées notamment à travers les prix des transferts comme opérés par des opérateurs de télécoms présents au Sénégal.

     En effet, Cheikh Ba convaincu de la  grande importance du secteur des télécoms dans nos économie croit savoir que celui-ci a un potentiel de mobilisation de recettes dans un contexte caractérisé par la faiblesse des prix des matières premières et de l’augmentation des dépenses publiques. Toute chose qui, estime-t-il, rend plus problématique la maîtrise des indicateurs budgétaires et renforce la nécessité d’améliorer la mobilisation de recettes fiscales.

    A lire également  Vidéo : Idy raille Macky depuis Paris

     «Cela passe entre autres par un renforcement des capacités de nos administrations qui rentre dans le cadre de la création du groupe de travail régional sur le contrôle fiscal des opérations internationales du secteur de télécommunication », note Cheikh Tidiane Ba qui précise que cela constitue un début de réponse à cette problématique.

     D’où la nécessité de renforcer les capacités de notre administration fiscale afin, souligne-t-il, de lutter contre les pratiques fiscales dommageables observées notamment à travers les prix des transferts, pratiques devenues courantes pour opérer des transferts de bénéfice des territoires où ils sont générés vers des juridictions à fiscalité privilégié».

     

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles