More

    Coopération militaire Sénégal-Usa: Les dessous d’un accord

    coopéSi les diplomates américains et sénégalais ne veulent pas parler  de bases américaines, mais plutôt de « sites de sécurité coopératifs », il nous revient des coulisses de la signature de cet accord qu’il s’agit pour le Sénégal de permettre aux Etats-Unis d’utiliser un certain nombre de sites comme base d’intervention rapide aux « Marines with Special-Purpose Marine Air-Ground Task Force » (SPMAGTF-CR-AF) une unité spécialisée dans les interventions en situation de crise et de catastrophe en Afrique.

    Loin des yeux indiscrets, autorités américaines et sénégalaises ont fixé, dans le cadre de cet accord, un ensemble de règles sur la façon dont les forces armées des Etats-Unis coopèrent avec les forces armées du Sénégal et sur les conditions d’accès et d’utilisation des installations concernées, lorsque les militaires américains sont en activité au Sénégal. Un des points inclus dans le document paraphé par les deux pays, est la possibilité pour les forces américaines d’accéder à certaines zones aéroportuaires, maritimes ou militaires au Sénégal, par exemple, afin de répondre à des besoins de sécurité ou de santé.

    « Nous pensons que cet accord aidera l’armée américaine et l’armée sénégalaise de renforcer notre coopération, pour faire face aux menaces qui pèsent sur nos intérêts communs. Le terrorisme ne connaît pas de frontière. Il est donc très important pour tout le monde de renforcer la coopération, » a déclaré James Zumwalt, l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, lors de la conférence de presse conjointe tenue après la signature de l’accord à Dakar, avec le ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Mankeur Ndiaye.

    A lire également  VISTE DES NOUVEAUX LOCAUX A L’HOPITAL ALBERT ROYER : Le ministre de la santé, Awa Marie Coll-Seck envisage de construire un centre de maternité

    Le diplomate américain a surtout insisté sur le fait que le nouvel accord permet aux forces américaines et sénégalaises de « faire conjointement davantage d’entraînement et de formation et d’être mieux préparés à riposter ensemble aux risques qui menacent nos intérêts communs ».

    Pour rappel, des Marines américains de la base aérienne de Moron, en Espagne, étaient en août dernier au Sénégal, pour assurer la formation des forces sénégalaises devant collaborer aux missions spéciales américaines. Le Sénégal a aussi accueilli en février dernier, pour la troisième fois, l’exercice militaire Flintlock, organisé annuellement par les Etats-Unis en Afrique.

    source: enquête

    A lire également  Incendie à Guinguinéo: bilan 04 enfants d’une même famille

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles