More

    Coronavirus à Touba : Sans eau depuis des mois, Madiyana, une bombe à retardement

    Confrontées à un manque criard d’eau depuis presque 6 mois, les populations de Madiyana ( 1 à 6), 4 kilomètres de la grande mosquée de Touba, craignent le pire dans un contexte de pandémie de coronavirus. Des rassemblements matinaux et un non respect des gestes barrières notamment la distanciation sociale sont notés quotidiennement autour des bornes-fontaines.

    « Nous connaissions le manque d’eau lors du Magal, maintenant ça fait presque 6 mois que la situation perdure. Seules les maisons qui se trouvent au bord de la route sont alimentées, ce qui cause des regroupements monstres et des bousculades de populations à la recherche du liquide précieux », témoigne Abdoulaye Badiane, habitant de Madiyana 4.

    À Madiyana 2, Ngoné Diouf, la  » Badianou Gokh » impliquée dans la sensibilisation des ménagères aux règles d’hygiène édictées par les autorités du ministère de la Santé, prêche dans le vide.  » À chaque fois que je dis aux femmes de veiller au lavage des mains et au nettoiement des concessions, elles me répondent qu’elles n’ont pas d’eau. Le manque d’eau est notre vrai problème. »closevolume_off

    Pourtant Madiyana est à cheval sur deux forages qui sont distants de 6 à 7 kilomètres.  » Malgré cette proximité des forages, les femmes se lèvent à 3 heures pour remplir des bidons de 20 litres, qui sont transportés par des charrettes dans les maisons lointaines. Cette eau est utilisée pour le lavage ou le nettoiement, mais pour boire on achète de l’eau filtrée à 125 francs CFA les 20 litres « ,continue M.Badiane.

    A lire également  Session ordinaire unique: Les députés ont statué les projets de loi 2017-2018

    Au moment où l’on note zéro cas positif de coronavirus dans la ville sainte de Touba depuis des semaines, ce manque d’eau ne participe guère à la prévention de la pandémie de coronavirus. Le projet Ravitaillement en Eau Potable de Touba- Horizon 2025 en cours de réalisation sur financement de la Banque Islamique de Développement (BID) devra permettre d’atténuer les problèmes d’approvisionnement des ménages surtout dans les quartiers périphériques où le problème se pose avec acuité. Il permettra également d’avoir une vision plus claire du secteur et de définir des stratégies durables.

    A lire également  USA: Trump met fin au programme de protection des jeunes migrants clandestins

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles