More

    Coronavirus au Burkina : 1 décès, 33 cas positifs, 2 foyers supplémentaires

    Le Burkina Faso compte désormais 33 cas positifs, 2 foyers supplémentaires et 1 décès. Parmi les personnes infectées, il y a 18 hommes et 15 femmes. Ces informations ont été données au cours du quotidien point de presse du gouvernement de ce jeudi, 19 mars 2020 à Ouagadougou, sur la gestion du Coronavirus (COVID-19).

    Les chiffres sur la contamination au Coronavirus (COVID-19) grimpent au Burkina Faso. De 27 porteurs à la date du 18 mars 2020, désormais 33 cas sont testés positifs au virus. Il s’agit de 18 hommes et 15 femmes. Le seul cas de décès reste celui communiqué mercredi, 18 mars 2020.

    La cellule de riposte à l’épidémie a par contre détecté deux foyers supplémentaires (Houndé et diplomatique). Le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de COVID-19, Pr Martial Ouédraogo, a énuméré trois foyers de contamination. Il s’agit du foyer initial, celui du couple Karambiri infecté dès le départ le 9 mars dernier, celui de Houndé et le foyer diplomatique. La ville de Bobo-Dioulasso fait partie du foyer diplomatique.

    Désormais, chaque jour à 10h, l’équipe de la réponse à l’épidémie de COVID-19 va faire le point de la situation

    Selon le Pr Martial Ouédraogo, le Coronavirus évolue en dents de scie au Burkina Faso. Donc il n’y a pas de raison de s’alarmer ou de se réjouir par rapport à l’évolution de la situation. Ce qu’il faut faire, c’est de cultiver le civisme. Pour la cellule de riposte, ce qui est recommandé, c’est de rester à la maison et d’appeler. « Malheureusement, il y a des gens qui se lèvent et se rendent dans de centres de santé », regrette le médecin Martial Ouédraogo. « Je comprends que c’est un réflexe de survie mais il faut respecter les consignes », exhorte-t-il.

    « La profession d’une patiente intéresse peu »

    Dès l’annonce du premier décès suite au COVID-19, sans dévoiler l’identité de la personne, plusieurs rumeurs ont envahi la toile. En effet, un peu plus tôt, le parti politique Union pour le progrès et le changement (UPC) a annoncé le décès de sa députée Rose Marie Compaoré née Konditamdé. Agée de 62 ans, la victime du COVID-19 avait la même pige.

    Selon le Coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de COVID-19, Pr Martial Ouédraogo, le virus bien identifié

    En de pareilles circonstances, l’équipe de riposte ne gagnerait-elle pas à dévoiler les identités des personnes ? Le Pr Martial Ouédraogo monte au créneau : « La profession d’une patiente intéresse peu. Que la personne soit ministre, député, boucher, enseignant ou médecin, ça n’a pas d’importance pour nous », a-t-il déclaré. Pour les médecins, le plus important, ce sont les informations prélevées sur la fiche du patient et l’investigation sur tous les contacts avec le sujet.

    A lire également  Le fils aîné de Fidel Castro a mis fin à ses jours

    Le cas du Japonais testé positif au COVID-19 en Ethiopie après un séjour au Burkina Faso a refait surface au cours de ce point de presse. Est-ce qu’on a retrouvé ses traces au Burkina Faso ? A cette question, le Pr Martial Ouédraogo a estimé que le sujet n’était pas encore infecté durant son séjour burkinabè. « Nous avons pensé que très probablement, le malade était en période d’incubation lorsqu’il était en transit au Burkina Faso. Nos investigations n’ont pas révélé jusqu’à présent son cas. Nous sommes en lien avec les services de santé éthiopiens pour pouvoir résoudre ce problème », a-t-il fait savoir.

    Les médecins déconseillent la politique d’Autriche et invitent la population au civisme

    Cooment inhumer une victime du COVID-19 ?

    Le Coronavirus tue, et ce n’est plus un secret. Comment se fait l’inhumation d’une victime du Coronavirus ? Une question jugée pertinente qui fera lumière. Le Pr Martial Ouédraogo explique le processus. « En principe, la prise en charge du corps n’incombe plus à la famille. Le corps doit être lui-même désinfecté, mis dans un sac approprié (le sac lui-même désinfecté), mis dans un cercueil approprié (donc désinfecté). Vous voyez qu’il n’y a pas de place pour la famille. Et le corps doit quitter l’hôpital sans passer par la morgue. En principe, les proches doivent rester à une distance respectable pour que les autres puissent inhumer le corps », a-t-il détaillé.

    A lire également  Afrique du Sud: Jacob Zuma souhaite limoger son vice-ministre des Finances

    C’est une situation que l’équipe de riposte du COVID-19 juge « très sensible » mais invite les gens à accepter tel qu’elle est. « Ce sont des situations qui sont difficiles. Je le comprends. Mais on ne peut pas faire autrement ; c’est validé au niveau international », a-t-il insisté.

    Depuis son apparition en Chine en décembre 2019, le Coronavirus touche plus de 214 000 personnes dont 8 732 décès, à ce jour. 156 pays sont concernés à travers le monde dont 31 en Afrique. Pour la situation du Burkina Faso, le rendez-vous est donné pour le vendredi 20 mars 2020 pour faire le point de la situation.

    Cryspin Masneang Laoundiki
    Lefaso.net

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles