More

    Coronavirus en France : le match OL-Juventus a-t-il aggravé la situation ?

    L’autorisation du déplacement de plusieurs milliers de Turinois à Lyon, lors du 8e de finale de Ligue des champions, au début de l’épidémie en Italie, avait suscité de vifs débats dans le Rhône. Depuis, la pression n’est pas retombée.

    C’était il y a un mois. Le 26 février dernier, Lyon dominait avec brio la Juventus Turin (1-0) en 8e de finale aller de Ligue des champions dans son stade, au Groupama Stadium, à Décines, une ville de 27 000 habitants à environ 15 km à l’est de Lyon. La maire de Décines, Laurence Fautra, comme le maire de Meyzieu (la commune voisine), Christophe Quiniou, s’étaient notamment inquiétés du déplacement de milliers de déplacements de supporters italiens de la Juventus. A un moment où une partie de l’Italie, dont la Lombardie, était déjà particulièrement touchée par le coronavirus.

    A lire également  Le communiqué du Real Madrid sur le départ de Cristiano Ronaldo

    Des milliers d’Italiens se sont baladés toute l’après-midi dans les rues de Lyon avant de venir au stade, en métro, en tram, au milieu de la population. Trois mille fans turinois ont officiellement pris place dans le parcage visiteurs. « Il y en avait beaucoup plus que 3 000. On est frontaliers avec l’Italie, beaucoup ont acheté des billets dans le reste du stade, par de la famille ou autres. Il y avait peut-être jusqu’à 10 000 supporters italiens à Décines », explique aujourd’hui la maire, Laurence Fautra (LR), réélue au premier tour des municipales le 15 mars dernier.

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles