More

    Coronavirus : L’inventeur du remède malgache avait aussi ciblé le Sénégal

    Le Covid-Organics a été présenté avec grand fracas par le président de Madagascar, comme le remède miracle contre le Covid-19. Fait à base d’artémisia et de plantes médicinales originaires de la Grande Île, cette tisane fait parler et a valu à Andry Rajoelina tous les honneurs de ses homologues africains. Le dernier avec qui il s’est entretenu est le chef de l’État sénégalais, Macky Sall.

    Macky Sall aurait même demandé à disposer de la solution malgache qui continue, malgré tout, de susciter des interrogations sur son efficacité. Sur les 61 guéris enregistrés par le Madagascar, seules deux personnes ont été traitées avec le Covid-Organics, le reste a pris de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine.

    Madagascar a déclaré 122 malades du coronavirus pour zéro décès. Mis en bouteille, le nouveau remède est distribué depuis mercredi sur toute l’étendue de l’Île, contre l’avis de certains médecins et de l’Organisation mondiale de la Santé. Officiellement, ces réticences sont motivées par l’absence d’un essai clinique certifiant l’efficacité de la plante médicinale contre le COVID-19, à titre préventif et curatif.

    En réalité, à l’image du Sénégal et de nombreux pays africains, Madagascar faisait partie des cibles de cette étude proposée par la Maison de l’artémisia. La révélation a été faite par le Dr Jérôme Munyangi qui a, en même temps, revendiqué la paternité du projet. « Je suis à la base de la rédaction du protocole Covid-artémisia à Madagascar et partout sur le continent africain. C’est mon projet », a-t-il tenu à rétablir sur les antennes de l’émission « Marius chez vous » sur Internet.

    A lire également  Médina : La Section de Recherches arrête un "médecin" chinois qui droguait ses patients pour…

    Madagascar a déclaré 122 malades du coronavirus pour zéro décès. Mis en bouteille, le nouveau remède est distribué depuis mercredi sur toute l’étendue de l’Île, contre l’avis de certains médecins et de l’Organisation mondiale de la Santé. Officiellement, ces réticences sont motivées par l’absence d’un essai clinique certifiant l’efficacité de la plante médicinale contre le COVID-19, à titre préventif et curatif.

    Selon lui, les autorités malgaches auprès desquelles a été présentée l’étude qu’il dit avoir effectuée en sa qualité de responsable des essais cliniques, recherches médicales et scientifiques à la maison de l’artémisia, n’ont pas hésité à sauter sur l’occasion. Devant l’urgence, ils se sont inspirés de son protocole pour développer un remède qu’ils ont appelé Covid-Organics.

    A lire également  Coronavirus : Les tests des 25 Sénégalais venus d’Espagne par la voie terrestre dévoilés

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles