More

    Coronavirus : une vingtaine de cas chez les médecins, pharmaciens, aide soignant, étudiants…

    Le coronavirus n’épargne personne et les personnels de santé, très exposé au virus, ne sont pas à l’abri. Au Sénégal, comme partout ailleurs où le SARS COV2 a effectué sa tournée, les agent sanitaires sont infectés à des proportions inquiétantes. Selon des informations obtenues par Emedia.sn, après plus d’un mois et demi de présence au Sénégal du virus à l’origine du Covid 19, ils sont une vingtaine de médecins, pharmaciens, biologistes, aide-soignants ou encore d’étudiants à avoir été contaminé au coronavirus.

    Ainsi, dans ce lot, ce sont les agents-soignants les plus touchés. En contact direct avec les patients venus se faire consulter dans les structures sanitaires et sans forcément avoir le dispositif nécessaire pour se mettre à l’abri de tout contact à risques, ces derniers constituent ainsi le gros du lot, avec une dizaine de cas positifs, soit près de la moitié. Les médecins sont également grandement concernés avec au moins quatre cas positifs.

    À côté de ces chiffres qui privent le système sanitaire de bras importants dans la lutte contre le coronavirus, il faut aussi rajouter le nombre plus important d’agents, dans les différentes structures sanitaires du pays, mis en quarantaine pour avoir été en contact avec un patient finalement diagnostiqué positif, comme c’est le cas à Touba où une pharmacienne biologiste est contaminée par le canal de la transmission communautaire, poussant une bonne partie d’agents de santé à être placés en quarantaine.

    A lire également  Coupure d'électricité: la Senelec explique les raisons

    INQUIÉTUDES

    Si cette situation était naturellement prévue par les autorités en charge de la riposte sanitaire contre le Covid 19 eu égard à la forte contagiosité de la maladie, il n’en demeure pas moins qu’elle a de quoi inquiéter et, au sein des blouses blanches, l’on commence à tirer la sonnette d’alarme pour équiper et mettre à l’abri tout le personnel soignant, dans les centres urbains comme en campagne.

    Il y a quelques semaines déjà, le ministère de la Santé et de l’Action sociale, par l’entremise de sa Direction des ressources humaines, lançait une vaste opération de recrutement de personnel pour une durée de six mois, dans le cadre de la lutte contre le virus encombrant. Et, on ne le dira jamais assez, le moyen le plus efficace de préserver les soldats de la santé, c’est bien évidemment de respecter leurs consignes afin d’éviter qu’ils ne soient débordés et encore plus exposés qu’ils ne le sont déjà.

    A lire également  Burkina Faso : succès pour une présidentielle longtemps attendue

    Auteur : Emedia

    Articles récents

    Gana Gueye poussé pour faire place à une recrue XXL, le choix incompréhensible de Leonardo

    Déterminé à renforcer l’entrejeu du Paris Saint-Germain, le directeur sportif Leonardo est prêt à sacrifier des joueurs de son effectif. Quitte à...

    ALY NGOUILLE NDIAYE MAINTIENT L’INTERDICTION DES RASSEMBLEMENTS ET MANIFESTATIONS PUBLICS

    Les rassemblements et manifestations sur la voie publique demeurent interdits en application du décret 2020-1177 du 29 mai 2020 prorogeant l’état d’urgence...

    URGENT : Le Sénégal enregistre deux nouveaux décès liés à la Covid-19.

    Le Sénégal vient d’enregistrer ce ven,dredi 5 Juin 2020, deux nouveaux décès supplémentaires liés à la Covid-19. Il s'agit d'un homme âgé...

    Lonase : Fraîchement nommé Directeur général, Lat Diop fait le grand ménage !

    Le nouveau Directeur général de la Lonase, Lat Diop, tout fraîchement à son nouveau poste n’a pas tardé à faire la grande...

    Saccage du domicile de Mariama Sarr : Retour sur ce qui s’est réellement passé…

    L’équipe politique de madame le maire de Kaolack a fait face à la presse , à la suite des actes de vandalisme...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles