Corruption présumée à l’IAAF: Lamine Diack et son fils seront en procès

Lamine Diack et son fils Pape Massata Diack vont finement en procès. Placé sous contrôle judiciaire depuis près de 4 ans en France, l’ancien patron de l’IAAF, Lamine Diack père se dit confiant. « Je n’attends que ça depuis 3 ans », aurait-il déclaré.

Le Parquet national financier (PNF) a demandé un procès contre le Sénégalais Lamine Diack, l’ancien président de la Fédération internationale (IAAF), et son fils Papa Massata Diack, tous deux au coeur d’un système de « corruption active et passive » présumée pour retarder des sanctions contre des athlètes russes pour dopage, selon l’AFP

Commentaires

commentaires