More

    Corruption présumée à l’IAAF: Lamine Diack soulagé, son fils dans le pétrin

    L’ancien  président de l’IAAF, Lamine Diack peut pousser un ouf de soulagement. Selon le journal Libération, un collectif, qui le soutient dans son épreuve, a versé la caution de 325 millions au parquet national financier, soit 500 000 euros, représentant la caution pour sa liberté provisoire. Il fera face au juge, aujourd’hui.

    En revanche, son fils, Pape Massata Diack est dans de sales draps. Car,  d’après toujours le canard de Mermoz, la justice française enquête sur plusieurs flux financiers au coeur desquels on retrouve Massata Diack. Il s’agit, selon Libération, de 3,5 millions de dollars(2,2 milliards f cfa) que le Fonds qatari Oryx Qatar Sport investments aurait versé  à Pamodzi Sport consulting, société de marketing e Massata Diack. Rappelons que ce dernier est visé par une notice rouge de Interpol en plus de sa mise en examen pour corruption présumée.

    A lire également  Israël: Benyamin Netanyahu visé par une enquête pour corruption

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles