More

    Coupure d’internet en Guinée en prélude du référendum

    Les services d’Internet et de téléphonie de la Guinée devraient être perturbés au cours du week-end, car le pays organise deux scrutins clés, a annoncé la société de télécommunications Guinean Broadband (GUILAB).

    Le pays d’Afrique de l’Ouest doit organiser un référendum sur un projet de nouvelle constitution et des élections parlementaires.

    Des mois de manifestations souvent violentes ont eu lieu contre ce référendum.

    S’il est adopté, il permettra au président Alpha Condé âgé de 82 ans de briguer un troisième mandat.

    Le projet de constitution ne supprime pas la limitation des mandats – un président ne pourrait toujours exercer que deux mandats – bien que la durée d’un mandat soit portée de cinq à six ans.

    Toutefois, l’adoption de la nouvelle constitution signifierait que le temps que M. Condé a déjà passé au pouvoir ne comptera pas. Son deuxième mandat s’achève en décembre.

    M. Condé n’a pas dit qu’il avait l’intention de se représenter, mais son parti n’a pas nié que la nouvelle constitution lui permettra de le faire.

    A lire également  Mali : l’opposant Soumaïla Cissé porté disparu

    Le gouvernement affirme que la constitution a besoin d’être révisée, car la constitution actuelle a été rédigée pendant une période de régime militaire entre 2008 et 2010.

    La coalition de l’opposition, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), avait auparavant mis en garde les opérateurs de téléphonie mobile contre toute fermeture d’Internet avant le vote.

    Depuis, ils ont appelé à des manifestations anti-gouvernementales à l’échelle nationale.

    Simon Henshaw, l’ambassadeur américain en Guinée, a déclaré à Focus on Africa de la BBC que la situation dans le pays était « malheureuse ».

    « Nous sommes dans une position où les deux parties ne sont même pas d’accord sur la question de savoir s’il devrait y avoir des élections et ils ne se parlent plus, donc je pense que c’est très inquiétant ».

    « Il n’y a pas de dialogue, il y a beaucoup de tension, je pense que c’est très malheureux ».

    BBC

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké.
    A lire également  Mali : l’opposant Soumaïla Cissé porté disparu
    Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles