More

    Covid-19 : A qui profite le « crime » ?

    C’est le 2 mars 2019 que le Sénégal a enregistré son premier cas de la maladie à coronavirus. Depuis lors, beaucoup d’eau continue de couler sous les ponts. Ainsi ,nonobstant toutes les mesures de prévention édictées par les autorités, le virus se propage de façon exponentielle et le bilan macabre s’alourdit quotidiennement. Mais au-delà de cet aspect, la Covid-19 semble bien faire l’affaire du pouvoir puisqu’elle a la particularité de dissimuler toutes les erreurs de gestion commises par le Macky et qui pourrait lui valoir d’être sanctionnés en cas d’élection.

    A l’instar du reste du monde, le Sénégal n’a pas du tout été épargné par la pandémie à coronavirus en dépit de l’exception de notre pays faisant partie des pays les moins touchés en Afrique au sud du Sahara.

    A ce jour, 6586 patients sont positifs à la Covid-19,4291 sont guéris,105 y ont perdu la vie.

    Comparé au reste du monde, le Sénégal fait figure de pays le moins touché par la pandémie.

    Mais sur la plan politique, le pouvoir en place doit s’estimer heureux car c’est sur la base de son bilan que les sénégalais apprécient le travail qui a été effectué.

    A lire également  (Photos)-Tivaouane: Le maire de Dakar Khalifa Sall très bien représenté

    Or, avec la pandémie à coronavirus, les données ont virtuellement changé car sur le plan macro économique, tout est à refaire. Du coup, le Sénégal ne saurait échapper à cette règle.

    L’on ne peut plus parler de bilan du Chef de l’Etat Macky Sall mais plutôt comment s’en sortir avec cette maladie et quelle stratégie de relance de notre économie.

    A la limite, la question est de se demander comment le Sénégal compte s’y prendre pour relancer son économie et éviter de sombrer dans la dépression économique comme le prévoit nombre  de spécialistes en économie.

    De toute évidence, l’adversité ne recommande plus aux Sénégalais de réclamer un quelconque bilan reluisant effectué par le président Macky mais bien un bilan de la gestion de la Covid-19.Et dans ce cadre, c’est la porte ouverte à tous les abus car c’est la Covid-19  qui risque d’être le responsable de tout ce qui ne va pas dans ce pays.

    A lire également  Incident dans la visite de Macky Sall à Louga: Le député Amadou Mbéry Sylla a été poignardé

    Ce qui signifie en clair que le « crime » de la Covid s’il en est un profitera inexorablement au pouvoir de Macky !

    Assane SEYE-Senegal7

    Articles récents

    Macky Sall Répond Au Journaliste Pape Djibril Fall

    Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall a pris, le 17 avril 2020, le décret n°2020-965 portant création et fixant les règles...

    La Chine réfute les accusations de Pompeo sur la pandémie de COVID-19

    La Chine a réfuté jeudi les remarques du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo qui a déclaré que la Chine n'avait pas dit...

    L’épidémie continue à s’accélérer et n’a pas encore atteint son pic, la lutte contre l’épidémie nécessite une unité globale

    Selon les statistiques de l'Université américaine Johns Hopkins du 8 juillet, le nombre de cas confirmés de COVID-19 aux États-Unis a franchi...

    Vidéo – Révélations chocs de Yakham Mbaye : Pourquoi Cissé Lô m’a insulté ?

    Révélations chocs de Yakham Mbaye : Pourquoi Cissé Lô m’a insulté ?

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles