More

    Covid-19 : Macky et le mimétisme Macron

    Et de deux. Le chef de l’Etat fait de la copie collée sur sa prise de décisions prise par son homologue français sur les décisions phares sur la croisade contre la pandémie de la covid-19, mais surtout sur les mesures pour vivre avec le virus ?

    En tout cas, quelques jours seulement après que la France a instauré l’état d’urgence et le couvre-feu, le Président sénégalais s’est aligné aux décisions de Macron.

    Véritable mimétisme

    Etat d’urgence, couvre feu et reprise des cours. Tous ont été copiés de la France. Et, c’était prévisible. Après l’alignement du Sénégal à la France sur l’ouverture des écoles, la semaine prochaine, tout le monde attendait la décision du Président Macky Sall rouvrir les classes, après un premier échec. Comme se fut  avec la prorogation de l’État d’urgence. Car après Macky Sall, des heures plus tôt, le Président français Emmanuel Macron avait pris une décision similaire.

     Ce mimétisme estime Alioune Badara Mboup, membre de la plateforme Aar li niou Bokk et  Frapp/ France Dégage, se fait sans évaluation concrète des décisions prises dans le cadre de la stratégie de riposte contre le COVID-19. Et une évaluation s’imposait car, elle permettrait de mesurer les effets des mesures improductives afin d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur la nécessité de les renouveler.

    A lire également  Un émigré sénégalais hospitalisé et isolé à Ziguinchor, le coronavirus suspecté

    La France pas le Sénégal…

    Même si nous sommes toujours sous le joug de la France, force est de reconnaître que beaucoup d’eau à coulé sous les ponts. C’est à dire, nous sommes au 21è siècle et que les choses doivent changer en faveur des pays du continent noir. C’est en sens que le Sénégal doit se départir de copier la France. Il doit aujourd’hui, prendre son destin en mains pour forger son propre développement, notamment sa propre émergence.

    Aujourd’hui, vouloir tout copier de la France est un échec patent pour Macky Sall. Car ce qui était valable du temps du premier président du Sénégal n’est plus valable aujourd’hui. L’Afrique, à travers ses enfants, veut s’émanciper.

    A lire également  Macky Sall prêt à recevoir les étudiants

    C’est-à-dire, se repositionner à travers le monde. Cela, les dirigeants actuel de l’Afrique doivent le comprendre ainsi.

    Pape Alassane Mboup-Senegal7

    Articles récents

    GESTION DU CORONAVIRUS : LE SÉNÉGAL ADOPTE UNE NOUVELLE STRATÉGIE

    Les services du ministère de la Santé et de l’action sociale ont, ce jeudi, fait le point du mois sur la gestion...

    FOOTBALL D’AILLEURS – LEROY SANÉ, PAPE GUÈYE ET GRIEZMANN… SUR LA PISTE

    City : Guardiola confirme le départ de Leroy Sané A la veille du choc de Premier League entre Manchester City...

    CINQ NOUVEAUX DÉCÈS ET UN CAS GRAVE DE PLUS

    Cinq nouveaux cas de décès liés à la Covid 19 ont été enregistrés hier, au Sénégal selon le Directeur de la Prévention...

    Annoncé mort sur les réseaux sociaux, Omar Pène donne de ses nouvelles

    Ça commence à devenir une habitude au Sénégal. A chaque fois, les internautes s’empressent d’annoncer le décès des célébrités. La dernière fois,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles