More

    Covid-19 : Macky et le mimétisme Macron

    Et de deux. Le chef de l’Etat fait de la copie collée sur sa prise de décisions prise par son homologue français sur les décisions phares sur la croisade contre la pandémie de la covid-19, mais surtout sur les mesures pour vivre avec le virus ?

    En tout cas, quelques jours seulement après que la France a instauré l’état d’urgence et le couvre-feu, le Président sénégalais s’est aligné aux décisions de Macron.

    Véritable mimétisme

    Etat d’urgence, couvre feu et reprise des cours. Tous ont été copiés de la France. Et, c’était prévisible. Après l’alignement du Sénégal à la France sur l’ouverture des écoles, la semaine prochaine, tout le monde attendait la décision du Président Macky Sall rouvrir les classes, après un premier échec. Comme se fut  avec la prorogation de l’État d’urgence. Car après Macky Sall, des heures plus tôt, le Président français Emmanuel Macron avait pris une décision similaire.

     Ce mimétisme estime Alioune Badara Mboup, membre de la plateforme Aar li niou Bokk et  Frapp/ France Dégage, se fait sans évaluation concrète des décisions prises dans le cadre de la stratégie de riposte contre le COVID-19. Et une évaluation s’imposait car, elle permettrait de mesurer les effets des mesures improductives afin d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur la nécessité de les renouveler.

    A lire également  Le pape François soutient le Pacte mondial pour les migrations

    La France pas le Sénégal…

    Même si nous sommes toujours sous le joug de la France, force est de reconnaître que beaucoup d’eau à coulé sous les ponts. C’est à dire, nous sommes au 21è siècle et que les choses doivent changer en faveur des pays du continent noir. C’est en sens que le Sénégal doit se départir de copier la France. Il doit aujourd’hui, prendre son destin en mains pour forger son propre développement, notamment sa propre émergence.

    Aujourd’hui, vouloir tout copier de la France est un échec patent pour Macky Sall. Car ce qui était valable du temps du premier président du Sénégal n’est plus valable aujourd’hui. L’Afrique, à travers ses enfants, veut s’émanciper.

    C’est-à-dire, se repositionner à travers le monde. Cela, les dirigeants actuel de l’Afrique doivent le comprendre ainsi.

    Pape Alassane Mboup-Senegal7

    A lire également  Le pape François soutient le Pacte mondial pour les migrations

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles