More

    Covid-19 : Macky et le mimétisme Macron

    Et de deux. Le chef de l’Etat fait de la copie collée sur sa prise de décisions prise par son homologue français sur les décisions phares sur la croisade contre la pandémie de la covid-19, mais surtout sur les mesures pour vivre avec le virus ?

    En tout cas, quelques jours seulement après que la France a instauré l’état d’urgence et le couvre-feu, le Président sénégalais s’est aligné aux décisions de Macron.

    Véritable mimétisme

    Etat d’urgence, couvre feu et reprise des cours. Tous ont été copiés de la France. Et, c’était prévisible. Après l’alignement du Sénégal à la France sur l’ouverture des écoles, la semaine prochaine, tout le monde attendait la décision du Président Macky Sall rouvrir les classes, après un premier échec. Comme se fut  avec la prorogation de l’État d’urgence. Car après Macky Sall, des heures plus tôt, le Président français Emmanuel Macron avait pris une décision similaire.

     Ce mimétisme estime Alioune Badara Mboup, membre de la plateforme Aar li niou Bokk et  Frapp/ France Dégage, se fait sans évaluation concrète des décisions prises dans le cadre de la stratégie de riposte contre le COVID-19. Et une évaluation s’imposait car, elle permettrait de mesurer les effets des mesures improductives afin d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur la nécessité de les renouveler.

    A lire également  REVUE DE PRESSE DU WEEK END Les quotidiens au menu diversifié

    La France pas le Sénégal…

    Même si nous sommes toujours sous le joug de la France, force est de reconnaître que beaucoup d’eau à coulé sous les ponts. C’est à dire, nous sommes au 21è siècle et que les choses doivent changer en faveur des pays du continent noir. C’est en sens que le Sénégal doit se départir de copier la France. Il doit aujourd’hui, prendre son destin en mains pour forger son propre développement, notamment sa propre émergence.

    Aujourd’hui, vouloir tout copier de la France est un échec patent pour Macky Sall. Car ce qui était valable du temps du premier président du Sénégal n’est plus valable aujourd’hui. L’Afrique, à travers ses enfants, veut s’émanciper.

    C’est-à-dire, se repositionner à travers le monde. Cela, les dirigeants actuel de l’Afrique doivent le comprendre ainsi.

    Pape Alassane Mboup-Senegal7

    Articles récents

    Air Sénégal : Reprise timide des vols internationaux

    La compagnie aérienne Air Sénégal annonce la reprise de ses vols internationaux après plusieurs mois d'arrêt en raison de la pandémie de...

    Covid-19: Un vaccin efficace à 95% annoncé

    La société pharmaceutique Moderna annonce que son candidat vaccin contre la Covid-19 est à 94,5% efficace pour réduire le risque de contracter...

    TOUBA – 4 CENTRES COMMERCIAUX DU MARCHÉ OCASS RÉDUITS EN CENDRES

    C’est la catastrophe au marché Ocass de Touba. Pour cause, un incendie d’une rare violence s’y est déclaré vers une heure du...

    LA RÉACTION D’ABDOULAYE WADE À L’ANNONCE DE SON DÉCÈS PAR RFI

    La nouvelle a rapidement fait le tour du web. Victime d’un bug lié à la migration de son site vers un autre...

    Abdoulaye Diouf Sarr : « Le Sénégal fera partie des pays qui auront le vaccin contre la covid-19 »

    La recherche du vaccin contre le covid-19 se poursuit à l’échelle internationale. Une fois découvert, le Sénégal se positionne pour faire bénéficier...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles