More

    Covid-19 : « Rouvrir les écoles, c’est sacrifier les élèves et les enseignants »

    Le secrétaire général national du Syndicat autonome des enseignants pour le développement de l’éducation et de la formation (Sadef) trouve « impertinente » la décision du gouvernement sénégalais de décréter la reprise des enseignements pour les élèves en classes d’examen, le 2 juin prochain. Dans une déclaration parvenue à Seneweb, Mbaye Sarr rappelle que quand le président de la République, au mois de mars dernier, avait décidé de fermer les écoles et les universités pour éviter la propagation du virus, le Sénégal n’avait pas encore enregistré 20 cas. Et aujourd’hui que la courbe de transmission du coronavirus est ascendante avec 1551 cas, le syndicaliste est d’avis que « rouvrir les écoles, c’est sacrifier les élèves et les enseignants ».
    Pour ce qui est des mesures barrières annoncées au niveau des établissements, le syndicaliste doute de l’effectivité dans toutes les écoles du pays. Car, persiste-t-il, les élèves quittent différentes familles pour se rendre à l’école par petits groupes et « sur le chemin, il peut y avoir des embrassades, etc. ».
    À en croire Mbaye Sarr, « le virus peut être contracté entre l’école et la maison ». Et dans ce cas, prévient-il, il y a des risques que le virus entre dans l’école et se propage dans les maisons.
    « Ce sera la catastrophe parce qu’il n’y a pas un dispositif sanitaire qui pourra prendre en charge tous ces cas », alerte le Sg du Sadef qui précise qu’ils ne sont pas contre la réouverture des écoles.
    Toutefois, estime-t-il, « il y a un certain nombre de préalables » à respecter.

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké.
    A lire également  Natou Pedro Sakombi, Sa deuxième femme de Kemi Seba : "Son expulsion relève d’une grande irresponsabilité de la part des autorités sénégalaises."
    Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles