More

    Covid-19/ Taux de guérison record au Sénégal : Macky dévoile le secret…

    Avec 341 cas testés positifs au coronavirus, 198 guérisons, 3 morts et un évacué à la date de ce vendredi 17 avril, le bilan officiel du Sénégal affiche un taux de guérison record en Afrique et un taux de mortalité exceptionnellement bas. Mais, selon le président de la République, Macky Sall, ce taux de guérison est un chiffre est « assez positif » si l’on considère le rythme de propagation et surtout le taux de mortalité de la pandémie dans la plupart des pays à travers le monde.


    « Au moment où nous parlons, effectivement, nous sommes à 342 personnes infectées. Et au moment même où je vous parle on vient d’enregistrer le troisième décès et plus de 198 qui sont sortis de l’hôpital, donc guéris. Et 141 malades qui sont dans les établissements hospitaliers. Oui, c’est un chiffre assez positif si l’on considère le rythme de propagation de la maladie et surtout le taux de décès dans la plupart des pays », a-t-il noté au micro de France 24 et Rfi.
    De l’avis du Chef de l’État, ces résultats obtenus par le Sénégal résultent de plusieurs facteurs, le traitement notamment. Il dit : « Je pense que cela est dû au fait qu’il y a une combinaison de facteurs. C’est d’abord la prise en charge précoce dans le milieu hospitalier puisque nous avons un dispositif d’alerte et de coordination et d’identification des contacts et des malades. Et immédiatement, tous les contacts sont en confinement total dans des établissements hôteliers et tous les malades sont absolument tous à l’hôpital et sont traités ».

    A lire également  Serigne Sidi Mokhtar Mbacké à la presse : "Vous avez et le pouvoir de construire et celui de détruire


    Et d’ajouter : « Bien attendu, le traitement a certainement un rôle à jouer dans ce taux. Je sais que nos praticiens, nos professionnels de la médecine ont décidé assez rapidement de mettre en place un certain nombres de protocoles qui fait un débat ailleurs, en particulier l’utilisation de l’hydroxychloroquine qui est combinée à l’azithromycine. Et cela a certainement aussi joué. En plus nous avons une population pratiquement jeune et ça, c’est le propre de l’Afrique. Peut-être qu’aussi la jeunesse de la population, la précocité des mesures d’endiguement ainsi que la prise en charge précoce dans les établissements hospitaliers, tout cela combiné, peut expliquer en fait ces résultats ».
    Toutefois, le président Sall de préciser que l’utilisation de la Chloroquine se fait en milieu médical et ne s’agit « nullement de l’automédication ».

    A lire également  Vidéo: Modernisation des "Daara": la Fnjaas exige le vote du projet de loi

    Articles récents

    Barack Obama : « La mort de George Floyd ne devrait pas être normale en 2020 »

    L'ancien président américain Barack Obama a dénoncé ce vendredi 29 mai la mort de George Floyd, affirmant que le décès de cet...

    Décret:L’Etat va sortir la cigarette des boutiques et règlementer la chicha !

    Dr Omar Bâ, coordonnateur du projet national de lutte contre le tabac, a annoncé, ce vendredi, un décret dont l’objet est d’interdire...

    Universités : Les bourses payées à partir du mardi 02 juin

    Bonne nouvelle pour les étudiants. Dans un communiqué transmis à la presse et publié par Libération, le ministère de l'Enseignement supérieur, de...

    URGENT : Le président Macky Sall prolonge l’état d’urgence de 30 jours.

    Le décret vient de tomber. Le président de la République vient de prendre la décision du prolongement de l’état d’urgence déclaré au...

    DESTIN TRAGIQUE DES ENNEMIS DE SERIGNE TOUBA

    Qu’il s’agisse des administrateurs coloniaux eux-mêmes ou de leurs collaborateurs autochtones qui les ont aidés dans leur entreprise de musèlement de Cheikhoul...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles