More

    Covid-19 : Un autre scandale éclate dans le marché des vivres

    C’est L’As qui donne la nouvelle dans sa parution de ce mardi. En effet, un autre scandale frappe le marché des vivres dans le cadre du volet alimentaire du programme Force Covid-19.
    Selon le journal, les prix d’achat des denrées alimentaires sont supérieurs aux prix homologués par le ministère du Commerce qui a été zappé de tout le processus.
    La tonne de riz est achetée à 275 000 Fcfa, alors que le prix homologué de la tonne du riz brisé non parfumé est de 240 000 Fcfa pour l’importateur. Le prix grossiste est 245.000 Fcfa la tonne et le prix détaillant, 260 F le kilogramme. Or, la tonne de riz est achetée par le gouvernement à 275 000 Fcfa la tonne. Un prix supérieur à celui homologué par les services du ministère du Commerce.
    Idem pour le sucre dont la tonne à l’import ou usine vendue à 545 000, soit 27 250 le sac de 50 kg, le prix grossiste à 27:750 Fcfa le sac de 50 kg et 575 le kg au détail.
    Quid de l’huile ? Le prix de la dosette de 250 Ml à l’import est de 260 Fcfa, 270 chez les grossistes et 290 Fcfa chez les détaillants.

    Articles récents

    Barack Obama : « La mort de George Floyd ne devrait pas être normale en 2020 »

    L'ancien président américain Barack Obama a dénoncé ce vendredi 29 mai la mort de George Floyd, affirmant que le décès de cet...

    Décret:L’Etat va sortir la cigarette des boutiques et règlementer la chicha !

    Dr Omar Bâ, coordonnateur du projet national de lutte contre le tabac, a annoncé, ce vendredi, un décret dont l’objet est d’interdire...

    Universités : Les bourses payées à partir du mardi 02 juin

    Bonne nouvelle pour les étudiants. Dans un communiqué transmis à la presse et publié par Libération, le ministère de l'Enseignement supérieur, de...

    URGENT : Le président Macky Sall prolonge l’état d’urgence de 30 jours.

    Le décret vient de tomber. Le président de la République vient de prendre la décision du prolongement de l’état d’urgence déclaré au...

    DESTIN TRAGIQUE DES ENNEMIS DE SERIGNE TOUBA

    Qu’il s’agisse des administrateurs coloniaux eux-mêmes ou de leurs collaborateurs autochtones qui les ont aidés dans leur entreprise de musèlement de Cheikhoul...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles