CPI: en liberté provisoire, Jean-Pierre Bemba est attendu en Belgique

La Cour pénale internationale a finalement décidé de remettre Jean-Pierre Bemba en liberté provisoire. C’est en Belgique que l’ex-vice-président congolais a choisi d’attendre la peine qui doit lui être infligée dans le cadre de la deuxième affaire qui l’oppose à la CPI. Il est attendu ce mercredi 13 juin à Bruxelles. Vendredi, l’opposant congolais a été acquitté pour les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité qui étaient reprochés à ses troupes en Centrafrique. Mais il avait déjà été condamné pour subornation de quatorze témoins, il attendait juste d’être fixé sur sa peine. Il risque jusqu’à cinq ans de prison, une peine qu’il aura dans tous les cas en partie purgée.

Commentaires

commentaires