More

    Crise de la Santé: Les syndicalistes décrètent encore 72H de grève après

    EVALes menaces de Macky Sall n’y feront rien et les syndicalistes de la santé n’ont pas encore dit leur dernier mot. Alors que le président de la République avait fait état de sanction si jamais le secteur de la santé enregistrait de nouveaux troubles, les syndicats de la santé dans l’action unitaire(2SAU) ont décrété 72h de grève à partir du mercredi 1 juin au vendredi 3 juin. «Après une grève d’avertissement de 48 heures des 2SAU, le Gouvernement du Sénégal est resté sourd à la souffrance des populations.

    Ceci montre le manque d’intérêt du Gouvernement pour le système de santé publique du Sénégal», constatent ainsi les responsables de 2SAU.

    Dans le communiqué qui nous est parvenu, ils n’ont pas du tout aimé la façon de faire du Chef de l’Etat. «Ce comportement ne nous étonne guère car pour des maladies mineures, les représentants de l’Etat du Sénégal dépensent des sommes astronomiques pour soigner leurs affidés en Tunisie, en France, au Maroc voire en Inde», regrettent-ils. En plus, disent-ils, «en lieu et place d’une proposition de sortie de crise qui passe par le respect de ses engagements envers les syndicats du secteur de la santé, le Gouvernement profère des menaces». Raison pour laquelle les syndicalistes décident du déroulement de leur deuxième plan d’action qui consiste en une grève de 72 heures sur l’étendue du territoire national du Mercredi 1er au vendredi 3 juin 2016.

    A lire également  France: Selon les pompiers, les gendarmes ont asphyxié et laissé mourir Adama Traoré

    Sur ce, le cadre permanent des Syndicats de la Santé dans l’Action Unitaire (2SAU) s’est réuni pour évaluer les deux journées de grève des 23 et 24 mai 2016. «Plus de 1000 camarades : médecins, techniciens supérieurs, infirmiers, sages femmes, personnels administratifs et de soutien des 14 régions du Sénégal ont observé le mot d’ordre de grève décrété par les syndicats réunis autour des 2SAU» font savoir les syndicalistes de la santé. Et de poursuivre : «il ressort aussi de cette analyse que plus de 13.000 malades n’ont pas été consultés entre le lundi 23 et le mardi 24. Aussi l’analyse économique fait ressortir un manque à gagner de près de 250 millions pour les structures sanitaires».

    A lire également  Procès Khalifa Sall: La longue liste des exceptions

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles