More

    CRISE EN GAMBIE: L’UDP compte ses morts, les Etats-Unis somment Yahya Jammeh et l’Onu demande une enquête

    gambiaLa principale formation de l’opposition gambienne, United Democratic Party (UDP), a annoncé que trois de ses sept responsables étaient morts, apparemment sous la torture en détention, après avoir pris part aux manifestations organisées en Gambie jeudi et samedi.  “L’UDP est en mesure de confirmer que trois des sept jeunes membres de sa direction sont morts dans les prisons de l’Etat après deux jours de torture brutale continue à laquelle ils ont été soumis”, indique un communiqué du parti reçu dimanche à APA.
    Le communiqué n’a cependant donné parmi les trois victimes qu’il déplore que le nom d’Ebrahima Solo Sandeng. Ce dernier, Secrétaire à l’organisation de l’UDP, est mort peu de temps après son arrestation jeudi, alors qu’il protestait pour des réformes électorales en Gambie, en perspective de la présidentielle de décembre prochain.  L’UDP se plaint en outre du silence de la communauté internationale devant les cruautés infligées à ses membres par les agents des services gambiens de sécurité qui ont été dépêchés pour réprimer les manifestations de jeudi et samedi.  “Nous tenons le chef de l’Etat et commandant en chef des forces armées, Yahya Jammeh pour seul responsable de tout ce qui pourrait arriver à la direction et aux autres jeunes dirigeants de notre parti qui sont toujours en garde à vue”, souligne le communiqué.
    Le chef de l’UDP, Ousainou Darboe, figure parmi les dirigeants arrêtés et détenus, pour être sortis dans la rue samedi, afin de protester contre la mort de Sandeng, d’exiger la restitution de sa dépouille à sa famille et d’avoir explications sur sa mort. Darboe et ses lieutenants exigeaient également la libération de quelque 25 jeunes militants qui ont été arrêtés après avoir pris part à la marche pacifique, dirigée par Sandeng pour réclamer des réformes politiques.  Le parti a également annoncé que le président Jammeh avait mis en place des mécanismes pour se maintenir au pouvoir en restreignant non seulement l’espace démocratique, mais en utilisant également tous les moyens illégaux et la force des forces de sécurité pour imposer la terreur à des Gambiens sans défense.

    A lire également  COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 13 JANVIER 2016

    Les Etats-Unis interpellent Yahya Jammeh…

    Et cette  situation préoccupe la communauté internationale. Ainsi dans un communiqué envoyé aux médias, le gouvernement américain somme la Gambie à un cessez immédiat des violences. « Les États-Unis condamnent les répressions sévères en Gambie suite aux manifestations pacifiques. Nous demandons à mettre fin aux violences et appelons tous les Gambiens au calme et à la sérénité. Les États-Unis appellent le gouvernement gambien à se conformer aux conventions internationales des droits des Nations unies ainsi qu’au respect des droits politiques et civils et au rassemblement pacifique », a relevé John Kirby, porte-parole du département de la défense.

    … Et réclame une enquête

    « Trois membres d’un parti d’opposition gambien sont morts en détention, suite à une manifestation plus tôt cette semaine, appelant à des réformes électorales dans ce petit pays d’Afrique de l’Ouest », a déclaré aujourd’hui dans un communiqué, l’Organisation des Nations Unies. Un communiqué à travers lequel, ‘le Secrétaire général Ban Ki-moon s’est dit « consterné par le décès du responsable de United Democratic Party (UDP) Solo Sandeng et deux de ses camarades de parti ». Dès lors, le patron de l’ONU demande « une enquête indépendante sur la mort en détention » par l’Etat des dits membres de l’UDP et appelle à « la libération immédiate et inconditionnelle des autres personnes arrêtées ». En outre, le secrétaire général de l’ONU se dit « profondément préoccupé par l’utilisation excessive de la force, l’arrestation et la détention de manifestants pacifiques ».

    A lire également  Vidéo: Temps Fort:" Suppression du poste de PM l'ambiance à l'assemblée Nationale

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles