CRISE GAMBIENNE: Un agent de la NIA arrêté, gardé à vue, puis relâché par la police sénégalaise

niaUn agent de la National Intelligence Agency (NIA), la redoutée service de renseignements gambien arrêté à Dakar, puis relâché après sa garde à vue ! La révélation est du journal en ligne gambien, freedomnewspaper. L’agent de la NIA du nom de Gibril Kujabi, est officiellement en service à la représentation diplomatique de la Gambie au Sénégal. Son arrestation serait liée à la manifestations des Gambiens et de plusieurs organisation de défense des droits de l’Homme, contre le régime de Jammeh, vendredi dernier à la Place de l’Obélisque à Dakar. Il a été détenu pendant trois jours par la police sénégalaise, après avoir été accusée d’espionnage sur les manifestants gambiens au Sénégal. Mais finalement, il est reparti libre de toutes charges des locaux de la police.

« Aucune charge n’a été retenue contre lui. Il a été traité comme un diplomate. L’ambassadeur de Gambie était présent au moment de sa libération », soutient la source du journal. Celle-ci de préciser que vue le statut diplomatique de l’agent Gibril, le Sénégal ne pouvait pas faire autre chose que de le relâcher, à défaut de le contraindre à quitter le pays. « Le Sénégal peut l’expulser s’il le désire, mais je doute sérieusement que dans ces circonstances, il le fasse », dit-elle.

A en croire le journal en ligne du groupe de presse gambien basé aux Etats-Unis, le régime de Yaya Jammeh a « intensifié » son réseau d’espionnage dans la sous-région et dans le monde, et qu’il y aurait « une forte présence » d’agents de la NIA à Dakar.

WWW.DAKAR7.COM

 

Comments are closed.