More

    CULTURES URBAINES: Un Fonds de développement de 300 millions effectif en mars 2017

    Il y a quelques mois, le président de la République annonçait la mise sur pied d’un Fonds de développement des cultures urbaines. C’est maintenant officiel et le projet sera pris en compte dans le prochain budget du ministère de la Culture et de la Communication.

     

    Dans le but d’accompagner les acteurs des cultures urbaines, le ministère de la Culture et de la Communication, sur instruction du président de la République, mettra à leur disposition, à partir du mois de mars 2017, un fonds de 300 000  000 de francs CFA. C’est ce qu’a révélé avant-hier, au centre culturel de Diourbel, la représentante du ministre de la Culture et de la Communication Adama Diallo à la cérémonie de lancement de ce programme. ‘’Cet argent vise à soutenir les acteurs des cultures urbaines dans les volets structuration, formation, diffusion, production, échange et mobilité’’, dit-elle. Selon elle, l’enveloppe financière de 300 millions de F CFA, allouée au Fonds de développement des cultures urbaines, est un budget annuel qui commence à partir de l’année 2017 et concerne le  rap, la  danse, le  graffiti, le djing, le beat box, le  slam, l’écriture, le cinéma de la rue, le design, le théâtre de la rue, le sport de la rue et de glisse urbaine entre autres disciplines.

    A lire également  Macky Sall sur le parrainage : "A l'impossible, nul n'est tenu"

    Cet argent est destiné aux acteurs des 14 régions du pays. Ces derniers  peuvent déposer leurs projets dans la période allant du 1er décembre 2016 au 31 janvier 2017 dans les centres culturels régionaux du Sénégal. Mais le ministère de la Culture et de la Communication a posé des conditions pour être bénéficiaire d’un financement. Ainsi,  ‘’les porteurs de projets retenus peuvent recevoir entre 500 000 et 5 000 000  de francs CFA mais, pour bénéficier de ces fonds, la personne ou la structure doit être membre d’une association juridiquement reconnue par l’Etat et qui a 3 ans d’existence au minimum ‘’, a  indiqué Adama Diallo.

    Pour sa part, le représentant des acteurs des cultures urbaines, Safouane Pindra, s’est réjoui de la mise en place de ce Fonds  par la tutelle. ‘’Le programme permet de régler les problèmes de production et de diffusion  des acteurs des cultures urbaines. Il contribue également  à la création d’emplois des jeunes’’, a-t-il soutenu. Il a par ailleurs invité ses camarades à faire un bon usage des fonds qu’ils recevront.

    A lire également  Après Toumba Diakhité, Macky cède le village Diakha à la Guinée Conakry

    avec culture.com

    Articles récents

    Vidéo – Révélations chocs de Yakham Mbaye : Pourquoi Cissé Lô m’a insulté ?

    Révélations chocs de Yakham Mbaye : Pourquoi Cissé Lô m’a insulté ?

    Vidéo-Baïla Wane supplie Macky de faire un troisième manda

    La question du troisième mandat refait surface. Dans un interview accordé à Seneweb, Baïla Wane est allé jusqu’à implorer le président Macky...

    Affaire des Gazelles Oryx : Le Ministre de l’Environnement doit-il rendre le tablier ?

    La mort de deux espèces protégées au cours du transfert de six gazelles Oryx dans une réserve privée appartenant au Ministre de...

    26 MILLIONS FCFA D’ARRIÉRÉS DE SALAIRE : « DIOP ISEG » ACCULÉ PAR SES EMPLOYÉS

    La descente aux enfers continue pour le directeur de l’ISEG. Alors que Mamadou Diop est dans les liens de détention pour des...

    (10 Photos) : Ndeye Ndack et sa team illuminent le plateau de Vous et Nous

    Vous verrez des présentateurs chics et classe ce samedi, dans l’émission Vous et Nous. Tous habillés en tenues traditionnelles, Ndeye Ndack et...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles