More

    CULTURES URBAINES: Un Fonds de développement de 300 millions effectif en mars 2017

    Il y a quelques mois, le président de la République annonçait la mise sur pied d’un Fonds de développement des cultures urbaines. C’est maintenant officiel et le projet sera pris en compte dans le prochain budget du ministère de la Culture et de la Communication.

     

    Dans le but d’accompagner les acteurs des cultures urbaines, le ministère de la Culture et de la Communication, sur instruction du président de la République, mettra à leur disposition, à partir du mois de mars 2017, un fonds de 300 000  000 de francs CFA. C’est ce qu’a révélé avant-hier, au centre culturel de Diourbel, la représentante du ministre de la Culture et de la Communication Adama Diallo à la cérémonie de lancement de ce programme. ‘’Cet argent vise à soutenir les acteurs des cultures urbaines dans les volets structuration, formation, diffusion, production, échange et mobilité’’, dit-elle. Selon elle, l’enveloppe financière de 300 millions de F CFA, allouée au Fonds de développement des cultures urbaines, est un budget annuel qui commence à partir de l’année 2017 et concerne le  rap, la  danse, le  graffiti, le djing, le beat box, le  slam, l’écriture, le cinéma de la rue, le design, le théâtre de la rue, le sport de la rue et de glisse urbaine entre autres disciplines.

    A lire également  Discours de président Macky Sall prière de la Korité 2017 à la grande Mosquée de Dakar

    Cet argent est destiné aux acteurs des 14 régions du pays. Ces derniers  peuvent déposer leurs projets dans la période allant du 1er décembre 2016 au 31 janvier 2017 dans les centres culturels régionaux du Sénégal. Mais le ministère de la Culture et de la Communication a posé des conditions pour être bénéficiaire d’un financement. Ainsi,  ‘’les porteurs de projets retenus peuvent recevoir entre 500 000 et 5 000 000  de francs CFA mais, pour bénéficier de ces fonds, la personne ou la structure doit être membre d’une association juridiquement reconnue par l’Etat et qui a 3 ans d’existence au minimum ‘’, a  indiqué Adama Diallo.

    Pour sa part, le représentant des acteurs des cultures urbaines, Safouane Pindra, s’est réjoui de la mise en place de ce Fonds  par la tutelle. ‘’Le programme permet de régler les problèmes de production et de diffusion  des acteurs des cultures urbaines. Il contribue également  à la création d’emplois des jeunes’’, a-t-il soutenu. Il a par ailleurs invité ses camarades à faire un bon usage des fonds qu’ils recevront.

    A lire également  Audio-Rapts d'enfants: Macky Sall dénonce une "pratique ignoble" et promet de traquer les auteurs

    avec culture.com

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles