Sanction : Aliou Dembarou Sow, le Président du Conseil départemental de Ranérou sur les traces de Aïda Mbodj

dioufLa décision des autorités de démettre Aïda Mbodj de son poste de Présidente du Conseil départemental de Bambey alimente les débats au Sénégal. Dans sa livraison de ce jour, le quotidien L’As nous apprend que le Président du Conseil départemental de Ranérou, Aliou Dembarou Sow, un responsable de l’Alliance pour la République (Apr), la formation présidentielle, serait dans le même cas que Mme Aïda Mbodj. M. Aliou Dembarou Sow est également député et conseiller municipal de la commune de Vélingara.

Pour justifier sa décision de démettre de son poste de Présidente du Conseil départemental, le ministre de la Gouvernance locale déclare s’appuyer sur « les dispositions des articles premier et 3 de la loi organique n° 96-11 du 22 mars 1996 relative à la limitation du cumul des mandats électifs et de certaines fonctions, selon lesquelles : article premier : ‘’nul ne peut exercer plus de deux mandats électifs’’ ; ‘’le citoyen investi d’un mandat électif ou nommé à une fonction le plaçant dans un des cas d’incompatibilité, visés par les articles premier et 2 de la présente loi, dispose d’un délai de 30 jours à compter de la date de l’élection ou de la nomination pour démissionner du mandat de son choix. A défaut d’option dans le délai imparti, le mandat acquis ou la fonction exercée à la date la plus récente prend fin de plein droit ». Aliou Dembarou Sow se trouverait dans le même cas que Aïda Mbodj. Et joint au téléphone par Dakar7.com, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr n’y va pas par quatre chemins. « Si le cumul est constaté pour le cas du Président du Conseil départemental de Ranérou, nous lui appliquerons la même sanction », martèle le ministre. Et d’ajouter : « Ce sera le cas pour tous les autres dans le même cas.

WWW.DAKAR7.COM

Comments are closed.