Dak’Art 2016: Macky porte à 500 millions F.Cfa la subvention pour l’organisation de la Biennale

sall makyLe chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a annoncé mardi lors de la cérémonie d’ouverture de la 12eédition de la Biennale de l’art africain contemporain que la subvention que l’Etat alloue à l’organisation de cet événement sera portée à 500 millions de francs CFA.

 «Cet événement voulu par les artistes des arts visuels, a toujours bénéficié du concours de l’Etat du Sénégal, qui a encore consenti un effort budgétaire pour l’édition 2016. Je vais demander au ministre de la Culture de porter à 500 millions par an la subvention de l’Etat pour la tenue de cet événement», a affirmé Macky Sall. Pour le chef de l’Etat, la culture et l’art «ne sont pas de simples produits décoratifs». «L’art et la culture sont l’esprit même de la civilisation. Ils façonnent l’aventure humaine en donnant sens aux actions de l’homme entièrement voué à la maitrise de son destin. La culture et l’art sont aussi facteurs de cohésion et de lien social, dans la mesure où, ils tissent la trame de fond d’une identité sans cesse renouvelée, à condition qu’elle accepte et assume la dialectique de l’ancrage et de l’ouverture», a ajouté Macky Sall. La création de la Biennale, inaugurée lors de l’ouverture de la 12ème édition, s’inscrit d’après lui, dans cette «tradition d’élévation» de la culture et des créateurs qui remonte au premier président  de la République du Sénégal, le poète Léopold Sédar Senghor. Le président Sall a rappelé à cette occasion que l’Etat veut faire de la culture un «facteur de développement». D’où, la prise de certaines mesures et initiatives phares telles que la dotation d’un milliard de francs CFA du Fonds de Promotion de l’Industrie cinématographique et audiovisuel (FOPICA), pour encourager la production, la restructuration en cours des Nouvelles Editions africaines du Sénégal (NEAS), un patrimoine national et africain, la relance en 2016 du Grand Prix du président de la République pour les Arts et les Lettres, la construction prochaine de l’Ecole nationale des Arts et Métiers de la Culture sur le site du pôle urbain de Diamniadio, etc. La décision de mise en place d’un fonds de développement des Cultures urbaines, avec une dotation initiale de 300 millions de francs CFA, la création de la Sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (SODAV), avec à terme, et comme conséquence, une hausse substantielle des revenus des artistes et des autres ayant-droits, et la création de la Mutuelle nationale de Santé des Acteurs culturels, destinée à améliorer le statut social des artistes, dans le cadre de la Couverture Maladie Universelle, sont d’après Macky Sall, des initiatives prises pour le rayonnement du monde des Arts et de la Culture.

WWW.DAKAR7.COM

Comments are closed.