More

    Damien Glez, le caricaturiste qui a dessiné Bamba à Jeune Afrique : « Le Cheikh m’aurait pardonné »

    glezDans un entretien qu’il a accordé au journal L’Observateur de ce jeudi 23 juin, Damien Glez, le caricaturiste de Jeune Afrique se livre. Damien Glez revient sur la caricature de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme sous sa plume, parue dans le site de Jeune Afrique, du 28 janvier dernier. Une caricature qui avait créé le tollé général. Lui jure la main sur le cœur que son intention n’était pas de blasphémer. « Mon intention n’était pas d’attaquer le Cheikh », soutient-il. Puis d’ajouter :  « si j’ai blessé des gens, j’en suis désolé ». Damien Glez nourrit toujours un vœu. Celui qui consiste à continuer à venir au Sénégal. « J’admire le Sénégal, pour son histoire politique : un pays qui n’a jamais connu de coup d’Etat ». Mais un pays très attaché à son valeureux fils, Cheikh Ahmadou Bamba. Pour l’avoir compris sur le tard, Damien Glez l’a vérifié à ses dépens. Mais comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, le dessinateur franco burkinabé avoue être convaincu, après avoir discuté avec une sommité islamique, que Cheikh Ahmadou Bamba lui aurait pardonné. Ouais sans aucun doute !

    A lire également  Nécrologie-La Rfm en deuil
    A lire également  Naufrage au large de la Libye: 63 migrants disparus

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles