More

    Débat entretenu pour sa libération : Karim Wade refuse de demander la grâce présidentielle

    rimkaLe débat pour la libération de Karim Wade, condamné à six ans de prison ferme par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) continue de défrayer la chronique. Depuis la Maison d’arrêt de Rebeus, où il a reçu plusieurs responsables libéraux, hier lundi, selon le quotidien L’AS dans son édition de ce mardi 7 juin 2016, Karim Wade aurait confié ces propos à l’un d’entre eux : « il faut rester sur les principes et les valeurs ». Le fils de l’ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade n’entend pas demander la grâce présidentielle pour être libéré avant la fin de sa peine. C’est ce qu’il a laissé entendre à son interlocuteur. Karim Wade veut tout simplement que soient tirées les conséquences de l’avis du Groupe de travail de l’Organisation des nations unies (Onu), qui avait jugé « arbitraire » sa détention. Et preuve supplémentaire, que Karim reste droit dans ses bottes malgré l’atmosphère de décrispation entre le Pds et l’Apr, les procédures enclenchées au niveau de l’Onu et du Tribunal arbitral de Paris suivent leur cours. D’après L’AS, le Conseil des droits de l’homme devrait se prononcer sur l’affaire Karim Wade le 6 septembre prochain.

    A lire également  Marché d'acquisition de carburant et de lubrifiant: L'ARMP freine Moussa Diop dans un marché de plus de 5 milliards

    DAKAR7.COM

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles