More

    Démantèlement de la Suneor : Des représentants de Jabber à Dakar pour vendre l’atelier de fabrique d’emballages

    Suneor OkWW.DAKAR7.COM La matinée de ce vendredi 23 octobre risque d’être chaude à l’usine de Bel-Air de la Suneor. L’alerte a été lancée et, du côté des travailleurs, l’heure est à la mobilisation, depuis que l’information selon laquelle, des représentants du groupe Advens appartenant à l’homme d’affaires Abbas Jabber, repreneur de la Sonacos, devenue Suneor, séjournent à Dakar. Ils ont quitté la France uniquement pour vendre l’atelier de fabrique d’emballages qui se trouve à l’usine de Bel-Air.

    La Suneor bat de l’aile, depuis sa reprise par le groupe Advens de l’homme d’affaires franco-libanais, Abbas Jaber. Depuis qu’il a repris la Sonacos, devenue Suneor, Abbas Jabber n’a jamais investi dans cette entreprise. Aujourd’hui, tout concourt à penser que l’homme d’affaires est dans une logique de liquidation de la Suneor. Ne serait-ce qu’à travers sa volonté de vendre des unités appartenant à la Suneor. Voilà pourquoi, les travailleurs ne cessent de tirer la sonnette d’alerte.

    Du reste, l’Etat du Sénégal, depuis l’avènement de Macky Sall au pouvoir, répondant à la complainte des travailleurs et des syndicats, s’est engagé d’ailleurs à trouver un nouveau repreneur pour la Suneor. D’autant plus que les conditions dans lesquelles l’entreprise a été cédée à Abbas Jabber, ont été décriées. On parle de bradage.

    A lire également  OPINION : Défendons nos champions (Par Abdoulaye Bamba Diallo)

    «La privatisation a été chaotique. Ne serait-ce que par le prix de cession. Nous allons remettre de l’ordre dans ce type de dossiers», avait dénoncé le Premier ministre Mohamed Dionne à l’Assemblée nationale. Poursuivant, son ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ soutenait que le gouvernement fera tout pour trouver un autre repreneur dans les plus brefs délais. Et s’ajouter : «Cela se fera  avec un autre repreneur ou d’autres repreneurs en début du mois de juillet». Depuis lors, les travailleurs s’impatientent du fait de leurs conditions devenues de plus en plus dures.

    D’ailleurs, des voix s’élèvent pour réclamer le départ de Jabber dans les plus brefs délais, afin que la campagne de commercialisation de l’arachide qui va s’ouvrir bientôt, puissent se faire dans de meilleures conditions, surtout pour les producteurs. Les travailleurs De la Suneor promettent la Géhenne aux représentants d’Abbas Jabber ce vendredi 23 octobre à 10 heures, si vraiment leur intention est de vendre l’atelier de fabrique d’emballages se trouvant à l’usine Suneor de Bel-Air.

    www.dakar7.com

    A lire également  OUSMANE SONKO ACCUSE MACKY SALL ET ALIOU SALL D' ETRE TREMPES JUSQU'AU COU DANS LE "DEAL" DU PÉTROLE SÉNÉGALAIS

    Articles récents

    Exclusif-Air France licence 17 de ses employés à l’AIDB.

    L’horizon s’assombrit pour le personnel de la compagnie Air France au Sénégal. Selon des informations de Guestuinfo, la compagnie aérienne française a...

    Mariage : Mbathio reçoit 5 millions, une parure en or et une bague en diamant

    A l’heure où ces lignes sont écrites, Mbathio Ndiaye est en train de recevoir sa dot. Elle est composée d’une somme de...

    Moustapha Diakhaté: « C’est une escroquerie…! »

    L’ancien président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakkar, Moustapha Diakhaté n’accorde aucun crédit au rapport qui sera délivré par la mission d’information...

    Une plainte contre le ministre de la Justice du Sénégal au tribunal de Paris

    Me Malick Sall, ministre de la Justice du Sénégal, appréciera ! Le journaliste Adama Gaye n’a pas encore dit son dernier mot dans...

    CE QU’ON NE SAIT PAS DES 1086 MILLIARDS DE CHIFFRES D’AFFAIRES DE LA SONATEL

    En 2019, Sonatel avait déclaré avoir réalisé un chiffre d’affaires à hauteur 1086 milliards de F CFA. Cette somme déclarée avait suscité...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles