Dette aux instituts privés: l’Etat promet de payer 3 autres milliards dans les prochains jours

L’Etat du Sénégal, qui a versé trois milliards de FCFA aux universités privées accueillant les bacheliers orientés vers le privé, va décaisser le même montant dans les prochains jours afin de ramener la dette qu’elle leur doit de 16 à 10 milliards de FCFA, a annoncé lundi le ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane. Cité par le rapport de la Commission de l’éducation, de la jeunesse, des sports et des loisirs de l’Assemblée nationale, le ministre rappelle que la dette de l’Etat due aux instituts privés est estimée à 16 milliards de francs CFA.

Cette dette avait poussé ces universités à renvoyer les étudiants orientés par l’Etat, pour exiger son paiement. En réaction, l’Etat avait décidé de procéder à un premier paiement de trois milliards.  Mary Teuw Niane a souligné qu’un « dialogue franc » est en train d’être mené avec les responsables de ces établissements privés. 

« Depuis 2014, l’État à versé plus de 31 milliards aux universités privées », a souligné M. Niane dont le ministère est passé ce lundi à l’Assemblée nationale pour l’examen de son budget 2019. 

Selon le rapport, il a invité les responsables des établissements supérieurs privés « à faire preuve de compréhension, en revenant sur la mesure consistant à renvoyer les étudiants ».  

Par ailleurs, le ministre à révélé que 47.427 nouveaux bacheliers ont été orientés vers les établissements privés d’enseignement supérieur de 2013 à 2018.
Il a également souligné que l’État paie pour tous les étudiants du 1er cycle la somme de 400 000 francs CFA par an.

Selon lui, seuls 10% des titulaires de la licence sont sélectionnés pour le master, à raison de 600 000 francs CFA par an et par étudiant.

Aps

Commentaires

commentaires