More

    Dialogue national-Babacar Justin Ndiaye: « On aura plus affaire à un carnaval qu’à un dialogue »

    JUSTINIl n’y aura rien de bien sérieux dans le dialogue national auquel appelle le président de la République. C’est du moins la conviction de Babacar Justin Ndiaye. Le journaliste-politologue l’a déclaré dans l’émission «Opinion» de Walf Tv.

    «Je ne veux pas être méchant, mais on aura plus affaire à un carnaval qu’à un dialogue.» C’est ce qu’a déclaré, ce dimanche sur Walf Tv, Babacar Justin Ndiaye, répondant à une question sur la portée du dialogue national. Et le journaliste-politologue d’insister : «On aura plus affaire à un cirque qu’à un dialogue.» En fait, Babacar Justin Ndiaye se montre plus que dubitatif. Aussi déclare-t-il : «Le dialogue ne me paraît pas probant. Par conséquent, je serai étonné qu’il soit fécond et fructueux.»

    Pour Babacar Justin Ndiaye, on aurait dû s’entendre d’abord sur les mots et le sens qu’on donne au dialogue. «On nous dit dialogue, ensuite concertation ou encore appel du chef de l’Etat. Finalement c’est tellement touffu qu’on s’y perd», souligne le politologue. Qui s’étonne des sujets qui seront débattus mais aussi du nombre de participants. Ce qui le pousse à dire qu’il s’agit de pourparlers avec «à la fois mille objets et sans objet».

    A lire également  Le premier test du TER à Diamniadio. Regardez!

    En outre, Babacar Justin Ndiaye a indiqué que le président de la République a raté plusieurs occasions d’appeler au dialogue. «On n’est certes pas en crise, mais depuis quatre ans, le Président avait tout le loisir d’engager un dialogue avec l’opposition», dit-il. Avant de citer l’envoi de militaires au Nord-Mali, mais aussi au Yémen, la signature des Accords de partenariat économique (Ape).  Pour Babacar Justin Ndiaye, le pouvoir semble frileux alors que rien ne le justifie.

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles