More

    Dialogue national: Le 28 mai déclaré désormais « Journée nationale du Dialogue national » au Sénégal

    maky-oumarAu Sénégal, le 28 mai est désormais institutionnalisé Journée nationale du Dialogue national, a déclaré samedi le chef de l’Etat Macky Sall, lors de l’ouverture du dialogue national avec les partis politiques, la société civile, les chefs religieux, etc.

    «Je veux mettre en place un comité de pilotage de ce dialogue national qui pourrait comporter les représentants de toutes ces forces vives de la nation : majorité, opposition, société civile, autorités religieuses, etc. Mais, avec des représentants pour travailler ensemble sur la conduite et le pilotage du dialogue national. Je vais convier une réunion pour désigner des personnes qui peuvent gérer ce processus de dialogue. Deuxième chose, c’est que je voudrai institutionnaliser cette journée du 28 mai comme journée nationale du dialogue national», a annoncé le président de la République Macky Sall, dans son allocution de clôture de la première séance de concertations au Palais. Pour le chef de l’Etat, l’intérêt d’une telle mesure c’est de faire en sorte que chaque année, même si les acteurs politiques, religieux, la société civile, etc., ont des contradictions, avant la journée du 28 mai, il va falloir apporter des réponses aux problèmes qui se posent entre acteurs.  «Ainsi, nous pourrons institutionnaliser cette journée comme journée du dialogue national et nous pourrons parfaire, l’organisation, les modalités, etc. Ce qui n’était pas possible pour aujourd’hui», a-t-il estimé. «Après ce dialogue, nous pourrons voir comment conduire ce dialogue national et c’est la raison pour laquelle, je pense que d’importantes propositions ont été faites. Je connais des hommes qui sont extrêmement remplis dans les arcanes, dans les procédures et j’ai noté avec beaucoup d’intérêt les propositions des uns et des autres sur comment nous devrions conduire ce dialogue et toutes les propositions sont les bienvenues», a-t-il ajouté.

    A lire également  Touba: Ivre, un homme fonce sur un policier en faction

    Ainsi, Macky Sall soutient qu’il y a un consensus à mener pour ce dialogue national, et il faut y aller avec «méthode et organisation», afin d’en tirer le meilleur profit pour le bien du pays. Pour ce qui est du format du dialogue, les concertations seront conduites, certaines par le gouvernement selon les spécificités, le Haut Conseil du dialogue pourrait être un autre canal. «Les consultations politiques pourraient se faire, et moi-même, je poursuivrai les échanges avec les différentes composantes», a-t-il dit. Les termes de références seront donc définis de manière consensuelle, par les parties prenantes pour fixer les objectifs à atteindre dans des délais raisonnables et donc fixer l’agenda, et convenir de la méthode de travail. «Pour être efficace et pragmatique, il convient dès à présent, de se pencher dans un premier temps, sur l’adoption textes nécessaires à la mise en œuvre des réformes constitutionnelles. C’est la revue du code électorale, pour y intégrer les innovations de la réforme ; législation relative à la modernisation des parties politiques. La problématique de leur financement, est une problématique qui n’est pas stable, la question du statut de l’opposition, etc.», a préconisé le président Sall. La conduite de ces travaux relatifs à la vie politique sera assurée par le ministre de l’Intérieur, à la fin, le chef de l’Etat rencontrera à nouveau les acteurs pour tirer les conséquences et prendre les mesures appropriées. Pour ce qui concerne la décentralisation, la territorialisation des politiques publiques, l’acte II, tout cela, va être sous la conduite du ministre des Collectivités locales. Le dialogue social pourrait être confié au ministre du Travail en relation avec le Haut conseil du dialogue social.

    A lire également  Le procès de Barthélémy Dias renvoyé au 16 février

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles