More

    Différend financier entre Wade et Idy : Les jeunes de l’Apr interpellent Mes Nafissatou Diop Cissé et Ousmane Sèye

    WWW.DAKAR7.COM Des jeunes de l’Alliance pour la République (Apr) ont fait face à la presse, ce samedi, à la Résidence, pour apporter leur grain de sel sur le différend opposant l’ancien Président, Me Abdoulaye Wade, à son ancien Premier ministre, Idrissa Seck. «Après avoir été renié par l’écrasante majorité des Sénégalais en 2012, notre concitoyen Idrissa Seck s’est lancé dans une vaine tentative de salir l’image du Président Macky Sall. Oubliant sa charge de président du Conseil départemental de Thiès, ville dont il est le plus absent, il incarne un vacarme indescriptible quand le Gouvernement lui s’est résolument engagé au travail avec des résultats concrets», a soutenu Abdoulaye Fall, Chef de Cabinet du ministre de la Jeunesse, lisant le discours liminaire.

    Avant d’ajouter : «Idrissa Seck est l’auteur de multiples déclarations en matière de bonne Gouvernance, critiquant constamment la gestion de notre pays. Aujourd’hui, de graves accusations sont portées contre l’ancien Président Wade et l’’ancien Premier ministre Idrissa Seck. Elles concernent de fortes sommes d’argent destinées aux Sénégalais et présumés détournés par ces deux individus». Autant de raisons qui font que les jeunes de l’Apr formulent un chapelet d’exigences : «L’éclairage par les deux personnes indexées de la lanterne des Sénégalais sur ces graves accusations ; la mise sur pied, dans les meilleurs délais d’une commission d’enquête parlementaire ; la saisine, après recoupement de l’Ofnac, et le dépôt d’une plainte au parquet de Paris et la sensibilisation de toutes les structures nationales et internationales comme la corruption, la concussion et le détournement de deniers publics».

    A lire également  El Hadj Issa Sall, coordonnateur du PUR : « Nous sommes un parti politique, nous n’avons pas de responsable moral »
    A lire également  Convoqué, ce mardi, au commissariat central : Ndiao Fall répond aux accusations contre Malick Gackou

    Mieux, pour ces jeunes, qui considèrent que «cette énième affaire d’argent concernant Idrissa Seck constitue la goutte d’eau de trop, il faut que toute la lumière soit apportée sur ce qui pourrait être l’un des plus grands scandales financiers de l’histoire du Sénégal». Concluant son propos, Abdoulaye Fall de dire : «Nous interpellons Me Nafissatou Diop Cissé à prendre toutes ses responsabilités et dire toute la vérité qu’elle saurait sur cette affaire de même que Me Ousmane Sèye qui doit s’acquitter de sa mission historique de décliner toute vérité qu’il saurait sur ce scandale».

    www.dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles