Dlamini Zuma: « La justice doit suivre son cours »

L’ancienne présidente de la commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, déclare que la justice doit suivre son cours dans le dossier de Grace Mugabe, la première dame du Zimbabwe, accusée d’avoir agressé une Sud-Africaine.

« Quand on bat une personne, c’est mal et la justice doit suivre son cours », a-t-elle dit.

Mme Zuma considère que le comportement d’une femme ne doit pas affecter d’autres femmes qui aspirent à avoir des positions de leadership.

Selon elle, les femmes sont des êtres humains, qui peuvent faire des erreurs comme en font les hommes.

bbc

Comments are closed.