Dr. Mamadou Barry, néfrelogue: « Sur les 1 500 nouveaux cas malades par an, seuls 1 ou 2% sont dialysés

En prélude de la journée mondiale du rein, célébré demain, samedi, le journal L »Observateur a réalisé un large dossier sur cette maladie qui fait des ravages au Sénégal. Une situation qui s’explique par le  coût élevé des soins, d’après le journal. Et selon le Dr. Mamadou Saliou Barry, médecin-néphrologue spécialiste en hémodialyse, « sur les   nouveaux cas malades par an, seul  à 1 ou 2% sont dialysés; le reste meurt faute de moyen ». Même soi le Sénégal est « leader » dans la prise en charge des patients mondialisés, Dr. Barry indique: « Un patient dans le privé paie cher. Une séance de dialyse tourne autour de 60 000 f cfa. Donc, il dépense 180 000 f cfa par semaine pour trois séances »

http://Dakar7.com

 

Comments are closed.