More

    Dr Safiétou Thiam: «  »La situation du VIH est en train de baisser »

    La prévalence du VIH/sida au Sénégal, qui est de 0, 5 % à l’échelle de la population globale, se trouve dans une tendance baissière, même si certains groupes à risque restent fortement touchés par la pandémie, a révélé la secrétaire exécutive du Conseil national de la lutte contre le VIH/sida (CNLS), docteur Safiétou Thiam. « La situation du VIH est celle d’une épidémie qui est en train de baisser, parce que les nouvelles infections sont en train d’être éliminées », a-t-elle dit dans un entretien accordée à l’Agence de presse sénégalaise (APS).  Selon Mme Thiam, cette situation cache toutefois « des disparités parce que dans certains groupes la prévalence est très élevée. C’est le groupe que nous appelons les populations clés les plus exposées aux risques du VIH/Sida ».
     Elle a précisé que les hommes ayant des relations avec des hommes ont une prévalence « très élevée » de 24 % et « sont plus exposés », comme le sont également les consommateurs de drogues injectables chez lesquels « la prévalence est de 9% ». Bien qu’étant encore élevée avec 6, 6%, la prévalence chez les professionnelles du sexe « est en baisse comparée aux autres années ».  Mais il y a aussi d’autres groupes où la prévalence est plus élevée que dans la population générale, « des fois de deux à trois fois’’ voire « jusqu’à quatre fois », a-t-elle relevé.  Elle a évoqué à cet effet « le cas des prisonniers chez qui la prévalence est de 2% là où elle est à 0,5% dans la population générale ». Dans certaines zones également qui sont des zones de haute vulnérabilité comme les zones d’orpaillage, « la prévalence est élevée pour les populations qui gravitent autour » de cette activité. « Il y aussi les régions transfrontalières comme Kolda […] où la prévalence est supérieure à la moyenne nationale », a-t-elle ajouté.

    A lire également  Procès-Alpha Diallo : "J'ai connu Imam Ndao en 2009, mais..."

    Articles récents

    L’Apr dément Dias fils

    Dans une récente déclaration, Barthélémy Dias a déclaré que le siège de l’Alliance pour la République (APR) a été construit sans autorisation....

    Émeutes et couvre-feu : Le CNRA accuse Bougane d' »incitation à la violence »

    Le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (Cnra) a adressé une note à la chaîne de télévision privée Sen tv, suite à...

    COVID-19 : Vers des kits de tests rapides à Dakar

    En dehors du secteur de l’énergie, celui de  l’éducation et du développement économique, la santé est le secteur le plus actif dans...

    Macky recase des «coquilles vides» et «courtise» Baldé

    En direction des élections locales qui se profilent à l’origine, le chef de l’Etat, Macky Sall, le patron de l’Apr est en train...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles