Drame à Kébémer : un passager décapité par un bus

C’est une mort atroce, ponctuée d’une scène d’horreur qu’a été victime Ngalla Niang. Âge    d’une quarantaine d’années et domicilié au quartier Galla (Kébémer), le jeune-homme avait quitté Kébémer samedi dernier pour rallier le village de Thiénaba Seck, où il devait prendre part à des chants religieux (thiant). Des témoins cités par L’Observateur indiquent que la victime retournait à kébémer à bord d’un véhicule de type taxi-brousse, communément appelé « taxi-mbar » après la fin des chants religieux.

Le véhicule étant surchargé, Ngalla a jugé nécessaire, en cours de route de se tenir debout. La voiture, à tombeau ouvert se retrouve à une centaine de kilomètres du lycée après avoir parcouru une bonne partie du trajet. Alerté par le bruit d’un bus qui roulait à vive allure, le sieur Niang malencontreusement incliné latéralement sa tête de la route. Il sera malheureusement surpris, la seconde qui suit par le bus, arrivé à sa hauteur. Il est violemment cogné par le rétroviseur extérieur du bus, qui lui arrache atrocement la tête qui, décapitée a terminé sa course dans la cabine avant du bus, sous les pieds du chauffeur. Le reste de son corps a lourdement chuté sur la chaussée; baignant dans une marre des sang.

Avisés, les pandores et les sapeurs-pompiers de Kébémer se sont rendus sur la scène de l’horreur. Sur place, ils récupèrent le corps et la tête du défunt dans le bus en stationnement après des heures de recherche.

http://Dakar7.com

 

Comments are closed.