More

    Edito : Au royaume de «Buur»

    Au royaume de «Buur Fatick», il est formellement interdit de donner son avis, surtout quand celui-ci contraste d’avec celui du roi. Sinon, vous risquer de recevoir un coup de pied là où cela fait le plus mal. En d’autres termes, quand on travaille pour le Président Macky Sall, à défaut de se comporter en troubadour, on se la boucle, sinon on est viré. Et cela, les grandes gueules, qui ont été recrutées par le président de l’Apr, l’ont très bien compris. En devenant subitement aphones et doux comme des agneaux. Heureusement qu’il y a des personnes comme le Professeur Amsatou Sow Sidibé, qui a compris que servir n’est pas synonyme de servitude, qui font exception à la règle. En prenant position sur l’avis du Groupe de travail de l’Onu sur la «détention arbitraire» de Karim Wade, le Professeur de Droit qui, apparemment ne s’accroche pas comme ses nombreux collègues aux nombreux privilèges liés à sa fonction, force le respect. Alors que le Président Macky Sall, son bourreau, inspire la pitié. En effet, en s’entourant de Conseillers uniquement pour amuser la galerie, le Président Macky Sall se tire une balle dans le pied. D’autant plus qu’un Président a plutôt besoin de Conseillers, outillés techniquement et intellectuellement, pour lui dire : Vous faites fausse route. Sinon, bonjour les dérives…

    A lire également  (VIDEO) Aly Ngouille Ndiaye magnifie le travail du parrain Serigne Mourtada Mbacké

    Pape Sarr

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles