More

    Elections législatives: C’est la guerre entre les socialistes à cause…

    Qu’arrive-t-il au Parti socialiste (Ps) aujourd’hui secoué dans ses derniers retranchements. En dernière analyse, toute cette chienlit est en partie liée à la participation ou non du parti aux prochaines joutes électorales. C’est sans doute également ce qui a fait sortir de ses gonds le maire socialiste de Mermoz Sacré-cœur qui s’inscrit en faux contre la décision du directoire du Ps d’aller aux Législatives en coalition avec Bennoo bokk yaakaar (Bby).

    Barthélemy Dias compte d’ailleurs déposer une plainte contre le Parti socialiste, dès demain mardi, pour faux et usage de faux. De beaux duels en perspective.

    A lire également  Dialogue politique : Macky envoie des émisssaires chez Wade

    Last but not least, le Ps, en la personne de Serigne Mbaye Thiam, chargé des élections, est traité de tous les noms d’oiseaux. Les membres de la coordination communale Ps de Kaolack accusent ainsi le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, «d’animer des clans et des tendances». Et à la direction du Parti, incarnée par Ousmane Tanor Dieng, de la mise à l’écart des socialistes de la région de Kaolack dans le choix des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct).

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles