More

    Emigration clandestine: 400 migrants forcent la frontière Maroc-Espagne à Ceuta

    L’image est désolante. Des migrants, blessés, fatigués, torse nu, qui exultent pour avoir réussi le pari. En en effet, près de 400 migrants originaires d’Afrique subsaharienne ont forcé vendredi à l’aube la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc, l’assaut le plus important depuis plus de dix ans, a-t-on appris auprès de la préfecture locale, selon l’AFP.

    Des migrants ont réussi à forcer les portes en deux points de la barrière de six mètres de haut entourant l’enclave, a appris l’AFP du porte-parole de la préfecture.

    Selon le ministre de l’Intérieur Juan Ignacio Zoido, en déplacement à Bruxelles, près 20% d’entre eux n’étaient pas encore localisés en début de matinée. « Il faut remonter au début des années 2000 pour atteindre ce genre de chiffres », a déclaré le porte-parole de la préfecture. Le secrétaire d’Etat à la Sécurité, José Antonio Nieto, a d’ailleurs annoncé un déplacement dans l’enclave à la mi-journée.

    A lire également  Rapport sur la délinquance: 13.883 individus interpellés par la Police dont 116 étrangers.

    La Croix-Rouge, selon l’AFP, affirme avoir soigné 103 migrants, dont 25 ont été transférés à l’hôpital pour des blessures sans gravité lors de l’assaut, essentiellement des points de suture.

    A lire également  Affaire du commerçant décapité par un train : le conducteur de "Jakarta" condamné à 3 ans de prison

    Selon les images tournées par El Faro, certains semblent blessés, victimes d’écorchures aux pieds ou à la tête, et d’autres étaient encore en début de matinée perchés en haut de la double clôture. Ce phénomène n’est pas nouveau. L’enclave espagnole Ceuta a été toujours été un passage pour les candidats à l’émigration clandestine. Même si le rythme des traversées a baissé, le phénomène demeure. Et cette information le prouve aisément.

    Dakar7.com avec AFP

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles