More

    Emigration clandestine: L’AJMS dénonce la « fuite en avant » de Sorry Kaba

     

    Communiqué

    Dans un entretien accordé au site Kewoulo.info, le Directeur des Sénégalais de l’extérieur du Sénégal a fait connaitre son intention de faire rapatrier au Sénégal tous les migrants sénégalais qui sont arrivés en Europe par la mer et qui sont en situation irrégulière.  Selon Sory Kaba, «c’est l’image de la diplomatie sénégalaise que ces migrants sont en train de détruire, et cela le Sénégal ne peut l’accepter». L’Association des journalistes en migrations et sécurité du Sénégal condamne les propos de M. Kaba qui, à ses yeux, sont une fuite en avant.  Plutôt que de protéger nos compatriotes à l’étranger, M. Kaba tente, au contraire, de les jeter en pâture. Comment peut-on rapatrier «250 et 500.000 » Sénégalais d’Europe sous prétexte qu’ils sont «en train de détruire» l’image de notre diplomatie ? Notre diplomatie est-elle plus importante que l’avenir de ces milliers jeunes qui cherchent un mieux être ? Qu’est-ce que fait l’Etat du Sénégal pour maintenir ces jeunes désespérés dans le pays ? C’est à ces questions que M. Kaba devrait plutôt répondre. Loin pour l’AJMS d’encourager l’émigration clandestine puisque notre objectif est justement de lutter contre ce phénomène.  Mais nous pensons que l’Etat du Sénégalais doit prendre ses responsabilités en posant le vrai débat. Notamment la politique de jeunesse proposée  à ces milliers de jeunes qui tentent quotidiennement de rejoindre l’Europe par la mer ou le désert du Sahara au péril de leur vie.  M. Kaba dit vouloir «protéger les premiers arrivés qui sont en situation régulière”, en faisant expulser ceux qui sont arrivés en Europe par la mer. L’AJMS considère que cette discrimination entre migrants relève d’un manque de respect. Car, ces migrants sont tous des sénégalais qui méritent de la part des autorités la même attention. Nous savons que l’Etat du Sénégal est en discussion avec l’Union européenne, si ce n’est pas déjà fait pour la réadmission des migrants dans le pays. Mais l’AJMS réaffirme son opposition à cet accord. L’AJMS rappelle que la liberté de mouvement est un droit inaliénable pour tout être humain. Autant les européens ont le droit de venir au Sénégal sans la moindre peine, autant nous devons nous rendre chez eux sans problème. C’est connu, aucun pays ne peut régler, à lui tout seul la question de l’émigration clandestine. La solution, selon l’AJMS, passe par une gestion concertée de la question et un respect mutuel entre les Etats.

    A lire également  Nécrologie- Koffi Annan est décédé
    A lire également  Polémique sur la maison dédiée à Serigne Touba à Chicaga : Voici la position de Serigne Bass

    Dakar7

     

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles