More

    En deux ans d’existence, le Fongip a mobilisé 17,16 milliards de F Cfa au profit de 1500 Gie et 416 Mpme

    DSC_1334Porté sur les fonts baptismaux par décret le 17 mai 2013, le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (Fongip) a pour mission essentielle de garantir des crédits bancaires pour le financement des projets porteurs de croissance dans les secteurs prioritaires ; de refinancer des institutions de micro finances pour leur permettre d’accorder des crédits aux Micros Petites et Moyennes Entreprises (Mpme), aux groupements  de femmes et de jeunes à des taux d’intérêts bonifiés et de mettre en place un dispositif permanent d’accompagnement et de suivi des porteurs de projets sur tout le territoire national. L’objectif étant de permettre aux Mpme et porteurs de projets, inéligibles dans l’accès aux financements, faute de garantie, d’accéder aux crédits. Et, après deux ans d’activités, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), qui a dévoilé, hier, son bilan d’activités à l’issue de la réunion de son Conseil d’administration (Ca), peut se targuer d’un bilan on ne peut plus satisfaisant.

    Introduisant le bilan d’étape, Doudou Kâ, l’Administrateur du Fongip, qui a reconnu que les défis étaient énormes, a indiqué que l’objectif qu’il s’est fixé avec son équipe est de faire de cette structure une institution de référence. Avant de relever, qu’en l’espace de deux ans, 17,16 milliards de F Cfa ont été mobilisés au profit des Gie, Mpme et porteurs de projets à des taux on ne plus avantageux. Et, pour davantage rapprocher le Fongip de sa cible, M. Kâ a révélé qu’un processus de déconcentration de ses services est en cours avec les antennes de Ziguinchor, Tamba, Kaolack et Saint-Louis. A sa suite, des bénéficiaires – de Tangus à la Nsts en passant lar la Charcuterie de la Petite Côte – de l’appui du Fongip ont, à travers un film documentaire, vanté le travail abattu par Doudou Kâ et son équipe avant de demander à ce que ses moyens soient considérablement renforcés. Détaillant l’intervention du Fongip, Abdoulaye Diassé, Directeur des Financements et des Risques, a soutenu que 1500 Gie et 416 Mpme ont eu à bénéficier de l’accompagnement du Fongip. Dans le détail, cela fait 11903 personnes dont 69,9% de femmes avec 20.300 emplois directs et 400 emplois consolidés. Mieux, poursuit-il, l’intervention du Fongip s’est ressenti sur les taux d’intérêts qui sont ainsi passé de 12% à 09%. Et cela devrait encore connaitre une baisse. Une aubaine pour les Mpme et les porteurs de projets, jadis exclus du système de financement pour défaut de garantie.

    A lire également  Mercato: le Psg propose 32 millions d’euros pour décrocher Gana Gueye
    A lire également  Collectivités locales : l’Intersyndicale s’apprête à décréter, ce jeudi, un mot d’ordre de 144 heures

    WWW.DAKAR7.COM

     

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles