Erdogan: « Trump plonge la région dans un cercle de feu »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé jeudi la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par son homologue américain Donald Trump.

Selon lui, cette décision plonge la région « dans un cercle de feu ».

Erdogan, Président turc

M. Trump a reconnu mercredi Jérusalem comme capitale d’Israël, suscitant la colère des Palestiniens et des réactions de réprobation bien au-delà du Proche-Orient.

M. Erdogan avait averti mercredi que la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Washington « ferait le jeu des groupes terroristes ».

Le président turc a invité les dirigeants des 57 pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) pour un sommet à Istanbul le 13 décembre axé sur la question de Jérusalem.

Mercredi soir, des centaines de personnes ont manifesté bruyamment devant le consulat américain à Istanbul contre la décision de M. Trump.

Environ 1.500 personnes se sont rassemblées près du Bosphore, à l’extérieur de l’enceinte diplomatique américaine très protégée. La police a bouclé la zone à l’aide de barricades.

Le slogan « Palestine libre » a été peint au mur du consulat et des manifestants ont jeté des bouteilles en plastique vers le bâtiment.

 

Source: BBC

Commentaires

commentaires