More

    Escroquerie et charlatanisme: Souleymane Sow condamné à 2 mois de prison ferme

    tribunalLe prévenu Souleymane Sow a été jugé, ce mardi, pour escroquerie et charlatanisme. Des faits, il ressort que le prévenu utilisait la voyance pour escroquer ses clients, à l’instar du sieur Malick Diouf qui l’a sollicité pour la maladie de son frère. Ce dernier lui a remis une somme de 70.000 F CFA pour les frais de consultation. Sa proie ferré, le charlatan lui dit qu’il a des bœufs à lui vendre pour les sacrifices. Malick Diouf lui remet 450.000 F Cfa puis 900.000 F Cfa.  Et, à chaque fois que le sieur Diouf appelle pour demander sa marchandise, le marabout reste injoignable. Pis, il lui remet des bains à chaque fois que celui-ci se présente chez lui. A cause de ces bains, Diouf obéit aux ordres du marabout qui l’escroque à hauteur de 2,244 millions F Cfa. Devant la barre, le marabout, qui reconnait avoir reçu l’argent, a soutenu qu’il exerce son métier depuis 50 ans. Pour sa part, l’avocat de la partie civile, qui estime qu’il s’agit de charlatanisme et d’escroquerie, a demandé au tribunal de recevoir la constitution de partie civile de Malick Diouf avant de réclamer la somme de 2 millions 500  mille. De son côté, le procureur a demandé qu’il soit relaxé du délit d’escroquerie pour être poursuivi pour abus de confiance et Charlatanisme. Sur ce, il a requis 6 mois de prison ferme. Quant à la défense, elle a demandé la relaxe pure et simple du prévenu. Dans son délibéré, le juge a reconnu Souleymane Sow coupable d’abus de confiance sur Malick Diouf. Avant de le condamner à 2 mois ferme  assortie d’une amende de 2,5 millions F Cfa pour dommages et intérêts.

    A lire également  La bibliothèque a brulé : les livres sont devenus orphelins (Par Dr Abdoulaye Diallo)
    A lire également  Menace de mort à ascendant, injures publiques, violence: A. Séne accuse sa mère d'être une "mécréante"

    DAKAR7.COM

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles