More

    Et Lass Diarra a sombré…

    L’Olympique de Marseille a subi un revers inquiétant vendredi à Montpellier (3-1), en ouverture de la 12e journée. Comme un symbole, Lassana Diarra, leader souvent abandonné, n’a cette fois pas réussi à surnager, coulant à pic avec ses coéquipiers.

    Un plan de jeu qui tient cinq minutes, une agressivité montpelliéraine, des duels perdus dans tous les sens et un navire qui prend l’eau trop rapidement pour ne pas couler. L’Olympique de Marseille a vécu une bien sombre soirée pour la première défaite de l’ère Rudi Garcia, à Montpellier qui en profite au passage pour les rejoindre au classement aux portes du top 10 (1-3).

    « Au milieu, on a manqué d’impact et de positionnement juste, mais c’est ma faute car il y a des joueurs, comme Rémy Cabella qui n’avait pas encore joué dans ce rôle-là« , a reconnu le technicien phocéen sur beIN Sports. Un milieu de terrain dont Lassana Diarra avait en partie les clés. Mais dans ce 4-3-3 version Garcia, le capitaine s’est retrouvé trop esseulé et donc logiquement en difficultés. En l’absence de Vainqueur, Cabella et Lopez, peu habitués à ce poste, ont été souvent happés vers l’avant, laissant la partie défensive sans effet.

    A lire également  "Des milieux créateurs, on en a peu" (Alfred Ndiaye)

    is-deciderHtmlWhitespace" cite="https://twitter.com/sports_fr/status/794678477463154690" data-tweet-id="794678477463154690" data-scribe="section:subject">

    #Football Rudi Garcia regrette la titularisation de Rémy Cabella… http://www.sports.fr/football/ligue-1/articles/om-garcia-c-est-de-ma-faute-1650728/  #MHSCOM

    Sur le papier c’était déjà compliqué, mais Diarra a mis moins d’impact qu’habituellement. Eliminé trop facilement sur le premier but, il est à l’origine du deuxième avec une passe mal assurée… Un calvaire terminé tête basse pour une soirée manquée. Collectivement, c’est trop fréquent ces derniers temps, individuellement c’est plus nouveau. Au sein d’une saison déjà compliquée depuis ses envies ouvertes de départ et une blessure au timing qui a dérangé les supporters, Lass Diarra était attendu comme le messie. Un guide qui s’est perdu lui aussi.

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles